Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

7 janvier 2023 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Publiée par un internaute le 1ᵉʳ janvier sur Twitter, la photo d’enfants en robes de mariage avec en légende : « Le Maroc légalise le mariage entre hommes et filles. Le ministre, Mustafa Ramid, a justifié que les mariages entre hommes et mineurs sont pour le bien des filles. Ouvrez les yeux, c’est pour cela que l’on voit des cas de pédophilie. Il veut le légaliser. Et les féminazis ? », a mis la toile est en ébullition.

À lire : Appel urgent à l’abolition du mariage des mineurs au Maroc

Cette photo a-t-elle été vraiment prise au Maroc, où le mariage des enfants serait légalisé ? Les internautes ont procédé au fact-checking. Certains ont découvert qu’elle avait été prise en Palestine en 2012, tandis que d’autres ont cité les dates auxquelles la loi criminalisant le mariage des enfants a été promulguée au Maroc. En 2004, le Code de la famille a fixé la capacité matrimoniale à 18 ans. Auparavant, l’âge légal était de 15 ans.

À lire : Le mariage des mineurs, c’est un « viol d’enfant », selon Abdellatif Ouahbi

Au regard de la vérification des internautes, la publication de l’utilisateur de Twitter est donc une fake news.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Enfant - Mariage

Aller plus loin

Le mariage des mineures au Maroc : une exception devenue la règle

Depuis des années, le taux de prévalence des mariages des mineurs évolue en dents de scie au Maroc. En cause, l’article 20 du Code de la famille qui donne plein pouvoir au juge...

Appel urgent à l’abolition du mariage des mineurs au Maroc

La loi est un énorme obstacle à la lutte contre le mariage des mineurs au Maroc, selon une étude qui vient d’être réalisée par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH).

Le mariage des mineurs, c’est un « viol d’enfant », selon Abdellatif Ouahbi

Le ministre de la Justice tient à en finir avec le mariage des mineurs. Invité dans l’émission « Noukta ila Satr » mardi, Abdellatif Ouahbi a confié que le mariage des mineurs...

Comment le Maroc compte mettre fin au mariage des mineurs

Le ministère public travaille à mettre fin au mariage des mineurs au Maroc. Dans ce sens, il a élaboré un plan d’action intégré contre le phénomène.

Ces articles devraient vous intéresser :

Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki se marient le 17 novembre au Maroc

Après Paris, le chanteur marocain Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki, vont organiser leur mariage au Maroc le 17 novembre prochain. Une cérémonie à laquelle seront conviés sa famille, des fans et amis marocains.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Saad Lamjarred et Ghita El Allaki organiseront un mariage au Maroc

Le chanteur marocain Saad Lamjarred vient de confirmer dans un live sur Instagram l’organisation prochaine au Maroc, d’une vraie fête de mariage avec Ghita El Allaki.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).