Recherche

Maroc : un député demande que soit férié le nouvel an amazigh

© Copyright : DR

19 décembre 2019 - 21h00 - Maroc

Omar Balafrej, député de la Fédération de la gauche démocratique porte une revendication de ses militants amazighs restée insatisfaite. Il propose que le 13 janvier, qui marque le nouvel an amazigh, soit décrété jour férié au Maroc. ​

Le député de l’opposition a formulé sa requête dans une question écrite qu’il a adressée au chef du Gouvernement, rapporte Assabah. Pour le parlementaire, il est temps que la journée du 13 janvier soit décrétée fériée. Ceci, d’autant plus que l’amazigh est une langue officielle reconnue par la constitution de 2011 et la loi organique 26.16 définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh, a-t-il argué.

Outre les militants amazighs, bon nombre d’acteurs politiques ont de tout temps plaidé pour que le 13 janvier soit décrété jour férié à l’instar du 1er Moharram et du 1er janvier. Même son de cloche du côté de l’Assemblée mondiale amazighe. Elle demande également que le Maroc officialise le nouvel an amazigh en tant que fête nationale, conformément aux principes constitutionnels relatifs à la langue amazighe.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact