Recherche

Maroc : 100 millions escroqués par un notaire à Kénitra

© Copyright : DR

12 août 2020 - 22h00 - Société

Le tribunal de première instance de Kénitra connaît du dossier du célèbre notaire de la région de Rabat-Salé-Kénitra accusé d’avoir détourné 100 millions de dirhams. Celui-ci fait l’objet de 80 plaintes de particuliers, sociétés et institutionnels pour escroquerie.

Le procès verbal de la comparution du notaire devant le premier vice-procureur du roi au tribunal de première instance de Kénitra indique que le notaire était incapable de fournir des explications ou de justifier les actes qu’il aurait commis ou encore de reconnaître une dizaine de délits et crimes qui lui sont reprochés, rapporte Al Massae.

Toutefois, "le notaire s’est engagé à restituer l’argent détourné à ses propriétaires… Mais c’est tout juste s’il n’a pas justifié le fait de ne pas avoir déposé tout l’argent remis par ses clients à la Caisse de dépôt et de gestion, comme le stipule la loi, par le fait qu’une partie de ces sommes était déposée sur un compte client, dont il disposait dans une banque de la place", précise le PV. La défense du notaire a demandé sa libération mais s’est heurtée au refus catégorique du juge.

Mi-juillet, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) avait interpellé le mis en cause à son domicile et emmené au siège de la BNPJ à Casablanca. Sur instructions du procureur du roi près la Cour d’appel de Kénitra, il avait répondu aux nombreuses plaintes portées contre lui. Il est accusé de s’être emparé de l’argent des plaignants dans des transactions immobilières douteuses. Sur demande des avocats des plaignants, le dossier pourrait passer au tribunal en septembre.

Mots clés: Kenitra , Plainte , Escroquerie

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact