Une notaire arrêtée pour escroquerie à Marrakech

20 janvier 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

La police judiciaire de Marrakech vient d’interpeller une notaire accusée d’abus de confiance et d’escroquerie pour avoir détourné l’argent de ses clients.

La notaire a été arrêtée dans son bureau par la police judiciaire, après que sept familles marrakchies ont déposé des plaintes contre elle pour escroquerie et abus de confiance, fait savoir le quotidien Al Akhbar. La mise en cause aurait encaissé des sommes d’argent chez ses clients pour accomplir les formalités de convention de vente immobilière, mais n’a pas rempli ses obligations.

À lire : Marrakech : une notaire condamnée à six mois de prison

Selon les victimes, certains biens immobiliers ont une valeur de plus d’1,5 million de dirhams, précise la même source, ajoutant que la notaire a déjà informé ses clients qu’elle n’était pas en mesure de leur restituer les montants versés. Dans ces conditions, les victimes n’ont d’autre choix que de saisir la justice pour tenter de récupérer leurs fonds.

Une enquête a été ouverte sous la supervision du procureur général du roi près la cour d’appel de Marrakech pour élucider cette affaire. Quant à la notaire, elle a été placée en garde à vue. Dans le passé, plusieurs notaires de la ville avaient été déjà condamnés par la justice pour des cas d’escroquerie.

Sujets associés : Marrakech - Escroquerie

Aller plus loin

Essaouira : un entrepreneur arrêté pour avoir émis 400 chèques sans provisions

Un entrepreneur accusé d’avoir distribué plus de 400 chèques sans provisions à ses fournisseurs a été arrêté par la police judiciaire de la ville d’Essaouira.

Marrakech : une notaire condamnée à six mois de prison

Impliquée dans un réseau de blanchiment d’argent, une notaire a été condamnée à la prison avec sursis et à payer à l’Administration des douanes marocaines, une somme de 13...

L’Algérie arrête un Tunisien réclamé par le Maroc

Interpol a arrêté en Algérie en début de cette semaine un ressortissant tunisien poursuivi au Maroc dans une affaire d’escroquerie et d’abus de confiance.

Agadir : un notaire condamné à cinq ans de prison

Le tribunal de première instance d’Agadir a condamné un notaire à cinq ans de prison pour abus de confiance et émission de chèque sans provision.

Ces articles devraient vous intéresser :