Casablanca : une subsaharienne arrêtée pour escroquerie visant des footballeurs

21 février 2022 - 06h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les éléments de la police ont arrêté vendredi à Casablanca, une femme d’origine subsaharienne qui serait impliquée dans une affaire d’escroquerie, de trafic d’êtres humains, principalement des footballeurs.

Le mode opératoire de la suspecte consiste à faire miroiter des contrats en Europe à des jeunes footballeurs désireux de faire carrière en Europe. Dans la peau d’un agent recruteur, elle a réussi à faire de nombreuses victimes.

À lire : Maroc : un parlementaire en prison pour escroquerie

L’affaire a éclaté lorsque six personnes ont porté plainte contre elle, l’accusant de leur avoir extorqué un million 63 mille dirhams, contre la promesse d’une émigration en Europe pour rejoindre un club de football.

À lire :L’escroquerie à la « Samaoui » sévit aussi en France

Arrêtée par la police judiciaire du district d’Anfa, à Casablanca, elle a été maintenue en garde à vue pour déterminer toutes les implications et identifier tous les actes criminels attribués à la suspecte ainsi que ses éventuels complices.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

L’escroquerie à la « Samaoui » sévit aussi en France

À Roubaix, une Maghrébine âgée s’est fait dérober, par ruse, ou par ce qui ressemble à de l’hypnose ou la “Samaoui”, les bijoux de famille, fin janvier. Le présumé voleur serait...

L’Algérie arrête un Tunisien réclamé par le Maroc

Interpol a arrêté en Algérie en début de cette semaine un ressortissant tunisien poursuivi au Maroc dans une affaire d’escroquerie et d’abus de confiance.

Une notaire arrêtée pour escroquerie à Marrakech

La police judiciaire de Marrakech vient d’interpeller une notaire accusée d’abus de confiance et d’escroquerie pour avoir détourné l’argent de ses clients.

Maroc : un parlementaire en prison pour escroquerie

Le parquet général d’Ain Sebâa a placé en détention un député du parti Union constitutionnelle (UC) accusé d’avoir escroqué plus de 600 millions de dirhams à une banque et à des...

Ces articles devraient vous intéresser :