Le Maroc veut un sous-marin

18 février 2019 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Ces dernières années, le Maroc a quasiment dépensé sans compter pour moderniser son armée, en se procurant des missiles de dernière génération, des chars américains Abrams et en lançant deux satellites de surveillance, Mohammed VI A et Mohammed VI B. Mais il souhaiterait aller beaucoup plus loin en ciblant sa défense sous-marine.

Ce saut qualitatif de l’armée marocaine inquiète au plus haut point les pays limitrophes, notamment les Espagnols qui suivent avec intérêt les acquisitions des forces armées marocaines. Des sources militaires espagnoles citées par le site El Confidencial estiment que la prochaine acquisition du Maroc pourrait être un sous-marin.

Ces mêmes sources rappellent que malgré des négociations poussées avec certains pays étrangers, le Maroc n’a toujours pas signé d’accord définitif, mais celui-ci pourrait intervenir incessamment. « Rabat va redoubler d’efforts dans ce sens dans les prochains mois », croit savoir le site, ajoutant que le royaume « aurait intensifié ses recherches surtout après les dernières démarches entreprises par son voisin et rival l’Algérie ».

Le pays voisin a en effet annoncé récemment son intention d’acheter deux sous-marins Type 636M de fabrication russe, qui s’ajouteront à ceux qu’il avait déjà acquis en 2014 et qui ont déjà été livrés. Il s’agit d’un des sous-marins diesel les plus silencieux du monde.

Cette course à l’armement des deux pays maghrébins fait peser une menace sur l’Espagne qui craint un déséquilibre des forces sous-marines au niveau du détroit, le littoral et la mer d’Al Boran, limitrophe du Maroc. Et cette crainte pourrait se confirmer aujourd’hui car il est quasiment certain que le Maroc cherche au moins un sous-marin pour équiper sa base navale située à Ksar Sghir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Défense - Armement

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...