Maroc-Algérie : l’Espagne veut jouer les médiateurs

15 novembre 2021 - 19h20 - Espagne - Ecrit par : A.T

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, a annoncé que l’Espagne va proposer sa médiation dans la crise diplomatique entre le Maroc et l’Algérie.

Dans une interview accordée au quotidien Diario de Sevilla, le chef de la diplomatie espagnole, a indiqué que lors du prochain sommet de l’Union pour la Méditerranée(UpMm), prévu les 28 et 29 novembre à Barcelone, pour lequel, la présence du Maroc est annoncé, son pays entend jouer un rôle pour un retour au dialogue entre les deux pays, profitable à la stabilité de la Méditerranée.

L’Algérie et le Maroc « sont deux partenaires importants pour l’Espagne et aussi pour l’Union européenne », a affirmé Albares. « Les 28 et 29 novembre, la réunion de l’Union pour la Méditerranée aura lieu à Barcelone, où nous évoquerons cette crise. Nous avons toujours œuvré en faveur de l’apaisement dans l’intérêt de la région de la Méditerranée », a confié le ministre, estimant « le dialogue essentiel ».

A lire : L’Espagne veut empêcher la guerre entre le Maroc et l’Algérie

Et d’ajouter, que « nous avons un partenariat stratégique avec le Maroc. C’est un pays avec lequel nous partageons d’énormes d’intérêts dans divers domaines. De plus, le Maroc est un pays qui joue un rôle important dans la stabilité de la Méditerranée », insistant sur l’aspect prioritaire de la sortie de cette crise.

Évoquant le récent discours du roi du 20 août dernier, le ministre a souligné que le souverain a montré « les signes clairs d’un apaisement des relations entre le Maroc et l’Espagne ». Des signes que Madrid a commencé à percevoir depuis l’été à travers « plusieurs initiatives marocaines positives ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Diplomatie - Rencontre

Aller plus loin

Maroc-Algérie : Moncef Marzouki veut tenter une médiation

« Le dialogue entre le Maroc et l’Algérie est ce dont l’Union du Maghreb arabe a besoin pour éviter toute division et fracture dans la région » a soutenu l’ancien président...

Omar Hilale : « le geste du roi Mohammed VI envers l’Algérie est resté sans réponse »

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a affirmé que l’Algérie déploie des moyens pour attaquer le Maroc au lieu de s’occuper de la crise...

L’Europe préoccupée par le risque de guerre entre le Maroc et l’Algérie

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie préoccupent l’Union européenne. Cette dernière se dit d’ailleurs prête à aider l’ONU dans le règlement du conflit au Sahara, un des...

L’Espagne veut une reprise rapide des relations avec le Maroc

Le Maroc a engagé des négociations avec l’Espagne et l’Union européenne (UE) en vue de la reprise de la coopération en matière migratoire. Dans ce cadre, des délégués de l’UE...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.