L’Espagne veut empêcher la guerre entre le Maroc et l’Algérie

5 novembre 2021 - 09h40 - Ecrit par : A.T

Après les déclarations du président Tebboune, accusant le Maroc d’être à l’origine de l’attaque survenue dans le Sahara, l’Espagne a affirmé suivre le dossier de près et travailler à une désescalade entre « ses deux partenaires stratégiques ».

Devant les membres du congrès, José Manuel Albares a déclaré que le gouvernement « rassemble des informations relatives à la déclaration du gouvernement algérien sur un incident au Sahara ».

A lire : Le Maroc dit vouloir garder de bonnes relations avec l’Algérie

« Nous allons travailler pour qu’il n’y ait pas d’escalade » a-t-il déclaré, ajoutant que Madrid « suit avec inquiétude tout ce qui peut affecter deux partenaires stratégiques également essentiels pour la stabilité et la prospérité en Méditerranée ». En ce sens, il a précisé que le gouvernement surveille de près la situation, sera à tout moment « du côté de la désescalade » et travaillera donc « sur tout ce qui est possible pour qu’une escalade ne se produise pas. »

Tags : Espagne - Algérie - Diplomatie - Sahara Marocain

Aller plus loin

Des routiers algériens tués par un drone marocain ?

Trois civils algériens, originaires des villes de Laghouat et Ouargla, auraient été tués lundi par un drone marocain lors d’une attaque contre l’armée sahraouie. Les autorités...

Le Maroc dit vouloir garder de bonnes relations avec l’Algérie

Le Maroc se dit attaché aux bonnes relations bilatérales avec ses voisins et ne se laissera donc pas entraîner dans une guerre avec l’Algérie.

L’ONU enquête sur le décès des camionneurs algériens

La MINURSO a lancé une enquête en vue d’élucider les conditions de décès de trois camionneurs algériens, et fournir un rapport qui sera ensuite soumis au secrétaire général de...

Maroc-Algérie : l’Espagne veut jouer les médiateurs

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, a annoncé que l’Espagne va proposer sa médiation dans la crise diplomatique entre le Maroc et...

Nous vous recommandons

Des hackers marocains font tomber un site officiel algérien

Le groupe marocain de hackers dénommé « MoroccoHack Team » aurait orchestré une cyberattaque contre le site du ministère algérien des Finances.

Des hackers algériens s’en prennent à des sites marocains

Le site officiel de l’université des sciences de Fès est visé par une cyberattaque orchestrée par un hacker algérien.

Les conseils du Royaume-Uni aux voyageurs suite à la suspension des vols avec le Maroc

Le gouvernement britannique a fait quelques propositions afin de faciliter les voyages à l’extérieur suite à la suspension par le Maroc des liaisons aériennes avec le Royaume-Uni à partir du 20 octobre à 23h59, et ce, jusqu’à nouvel...

Le Canada rouvre ses frontières aux voyageurs vaccinés, les Marocains exclus

Le Canada a décidé de rouvrir ses frontières aux voyageurs vaccinés à l’exception des Marocains et des Indiens, à partir de demain mardi 7 septembre.

Maroc : appel à une réforme du code de la famille

L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) plaide pour une relecture profonde du Code de la famille afin de renforcer l’arsenal juridique visant à mieux garantir les droits des femmes.

Maroc-Espagne : le nouveau ministre des affaires étrangères veut rétablir le dialogue

Fraichement nommé à l’issue du remaniement du gouvernement, José Manuel Albares, le nouveau chef de la diplomatie espagnole fait du rétablissement du dialogue entre Madrid et Rabat une de ses priorités.

Alerte météo : fortes rafales ce vendredi et samedi au Maroc

De fortes rafales de vents (de 70 à 95 km/h) vont toucher plusieurs provinces marocaines ce vendredi 22 et demain samedi 23 avril 2022.

Les Marocains face à la difficulté d’obtenir un visa Schengen

Bon nombre de Marocains ont du mal à obtenir un visa Schengen auprès de l’Espagne et de la France en cette période de vacances. Une période qu’ils aiment passer à l’étranger.

Casablanca : nouvelle extension de la ligne du busway

Casa Transport a annoncé une extension de 2,5 kilomètres des lignes du busway de la ville, dont la deuxième est prévue cette année.

Après le décès de Rayan, le Maroc veut traquer les responsables des puits clandestins

Le décès de Rayan, le garçonnet de 5 ans, resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre pendant 5 jours, après une chute accidentelle, soulève le problème de la prolifération des puits clandestins et non sécurisés dans le nord du Maroc. Le royaume veut y...