L’Espagne veut empêcher la guerre entre le Maroc et l’Algérie

5 novembre 2021 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.T

Après les déclarations du président Tebboune, accusant le Maroc d’être à l’origine de l’attaque survenue dans le Sahara, l’Espagne a affirmé suivre le dossier de près et travailler à une désescalade entre « ses deux partenaires stratégiques ».

Devant les membres du congrès, José Manuel Albares a déclaré que le gouvernement « rassemble des informations relatives à la déclaration du gouvernement algérien sur un incident au Sahara ».

A lire : Le Maroc dit vouloir garder de bonnes relations avec l’Algérie

« Nous allons travailler pour qu’il n’y ait pas d’escalade » a-t-il déclaré, ajoutant que Madrid « suit avec inquiétude tout ce qui peut affecter deux partenaires stratégiques également essentiels pour la stabilité et la prospérité en Méditerranée ». En ce sens, il a précisé que le gouvernement surveille de près la situation, sera à tout moment « du côté de la désescalade » et travaillera donc « sur tout ce qui est possible pour qu’une escalade ne se produise pas. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Diplomatie - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’ONU enquête sur le décès des camionneurs algériens

La MINURSO a lancé une enquête en vue d’élucider les conditions de décès de trois camionneurs algériens, et fournir un rapport qui sera ensuite soumis au secrétaire général de...

L’Espagne paie le prix fort de son rapprochement avec l’Algérie

L’Espagne a-t-elle bien fait de renforcer sa coopération avec l’Algérie, considérée comme « un régime imprévisible qui a perdu toute crédibilité, même aux yeux des Algériens...

L’Europe préoccupée par le risque de guerre entre le Maroc et l’Algérie

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie préoccupent l’Union européenne. Cette dernière se dit d’ailleurs prête à aider l’ONU dans le règlement du conflit au Sahara, un des...

Maroc-Algérie : l’Espagne veut jouer les médiateurs

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, a annoncé que l’Espagne va proposer sa médiation dans la crise diplomatique entre le Maroc et l’Algérie.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.