Maroc : l’ambassadeur du Japon joue la carte de l’apaisement

15 juin 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Shinozuka Takashi, ambassadeur du Japon au Maroc tente de faire baisser les tensions Rabat et Tokyo. La présence du Polisario aux deux dernières éditions du sommet de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) n’a pas été du goût des autorités marocaines.

« Il n’y a pas de crise à proprement parler entre les deux pays, mais les choses se sont détériorées entre Rabat et Tokyo depuis les deux dernières éditions du sommet de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD)  ». Le Polisario avait participé à ces assises sur invitation de l’Union africaine, assure le Japon. Ce dernier a réaffirmé ne pas reconnaître le mouvement indépendantiste, mais le Maroc peine à le croire.

À lire : Le Japon soutient le Maroc

« Le Maroc veut une position claire qui ne souffre pas demi-mesure », a déclaré une source autorisée à Maghreb Intelligence.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Japon - Rabat - Polisario

Aller plus loin

Le Japon, gros employeur au Maroc

Créer un point de consultation direct au sein de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exploitations (AMDIE). C’est ce à quoi le Maroc et le Japon se...

Le Japon ne reconnaît pas le Polisario en tant qu’Etat

La porte-parole du ministère japonais des Affaires étrangères a affirmé que la présence d’une délégation du Polisario à la réunion ministérielle préparatoire à la Conférence...

Le Japon soutient le Maroc

Le Japon maintient sa position sur le conflit autour du Sahara. Takuji Hanatani, Ambassadeur du Japon au Maroc, l’a réaffirmé à Habib El Malki, président de la Chambre des...

Approvisionnement en phosphate : le Japon s’oriente vers le Maroc

Le conflit russo-ukrainien bouscule la filière des engrais dans le monde. Pour la première fois, le Japon a commencé à importer du phosphate du Maroc, pour sécuriser son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.