Maroc : deux individus qui préparaient des attentats arrêtés

27 janvier 2022 - 00h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Deux individus soupçonnés d’être en lien avec le groupe terroriste Daech ont été interpellés par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) dans la région de Rehamna, précisément dans la commune rurale Oulad Hassoun El Hamri.

Âgés de 28 ans, les individus avaient prêté allégeance à l’émir de « l’État islamique » et avaient entamé la vulgarisation et la distribution de publications extrémistes à des fins d’embrigadement et d’enrôlement, soit directement ou via des systèmes informatiques, indique un communiqué de la BCIJ.

Selon l’enquête préliminaire, l’un des deux extrémistes faisait l’apologie des actes criminels visant les institutions financières et bancaires et légitimait leurs revenus criminels, de même qu’il a veillé sérieusement à s’entraîner à la fabrication traditionnelle d’explosifs pour commettre des actes terroristes, poursuit la note.

A lire  : Des dizaines de personnes affiliées à Daech arrêtées au Maroc

Les perquisitions à leur domicile ont permis de saisir des téléphones portables et de documents à contenu extrémiste émanant de «  l’État islamique », en plus d’une cagoule.

Les suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet pour déterminer leurs liens avec les organisations terroristes régionales et internationales et identifier leurs projets destructeurs visant la sécurité du Royaume et la sûreté des citoyens, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : faut-il déchoir de leur nationalité les ex-combattants de Daech ?

Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), également président de la commission d’information parlementaire ad hoc, s’oppose à une...

Le Maroc participe à une réunion de la Coalition mondiale contre Daech

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger représente le Maroc à la réunion ministérielle de la...

Des dizaines de personnes affiliées à Daech arrêtées au Maroc

Les éléments de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), de la direction générale de l’agence de sécurité surveillance du territoire (DGST) et de la gendarmerie...

Daech en Afrique : le Maroc appelle à une mutualisation des efforts

Le groupe « État islamique » constitue chaque jour davantage une grande menace pour les États africains. Lors de la réunion ministérielle du Groupe de la Coalition...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...