Maroc : la CCG clôture l’année avec plus de 85000 prêts additionnels

21 décembre 2020 - 06h00 - Economie - Ecrit par : J.K

À la fin de l’année, il est probable que la Caisse centrale de garantie (CCG), principal acteur dans le suivi et la facilitation d’accès au financement au Royaume, totalise entre 85 000 et 86 000 prêts additionnels. C’est l’estimation faite par le Directeur général de la Caisse, Hicham Zanati Serghini.

Intervenant lors d’un webinaire sur le thème " Bilan 2020 et perspectives de relance au Maroc", M. Zanati Serghini, a indiqué que "dans ce contexte difficile marqué par une période de cessation d’activité sans précédent, nous terminons l’année 2020 avec 3 fois plus de ce que nous réalisons avant, soit avec 85 000 à 86 000 prêts additionnels à ce qu’on fait habituellement". Toutefois, "notre bilan reste positif" a-t-il déclaré mettant l’accent sur "la transformation de l’institution qui connaît désormais un changement radical en termes de gouvernance".

En ce qui concerne les différents mécanismes de relance proposés par la CCG, le responsable a mis en avant, le produit "Damane Oxygène", "Damane Relance", sans oublier le Fonds de garantie qui aidera les entreprises publiques, très impactées par la crise, de lever des fonds. Le Vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et Président de la Commission TPE-PME, Mohamed Halal, a pour sa part insisté sur la fragilité actuelle des secteurs d’activités.

Ainsi, pour une "reprise sereine" mais surtout "certaine", "il est temps d’oublier le passé et se tourner vers l’avenir ", a soutenu M.Talal, soulignant la nécessité de conquérir de nouveaux marchés, d’instaurer un système de recherche et de développement solide…

Quant à Houda Lahrech, Principal Banker au sein de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), elle a insisté sur l’implication de son institution dans la relance, en apportant une réponse" intégrée et rapide " à la crise, rassurant que la BERD s’est assigné des priorités pour la relance économique marocaine en 2021. L’accent sera également mis sur le renforcement des portefeuilles de prêts des banques et la promotion de l’intégration commerciale et les chaînes de valeurs mondiales, a-t-elle ajouté.

Sujets associés : Prêt

Aller plus loin

Pour une relance intégrée et inclusive : le Royaume bénéficiera de l’expertise du FMI

Le volet social sera au cœur des politiques économiques dans la région MENA, dont le Maroc. Le Fonds monétaire international (FMI) est totalement pour cette orientation et...

Allègement des mesures restrictives dans la province de Jerada

Les mesures restrictives anti-Covid-19 ont été allégées dans la province de Jerada, suite aux recommandations du comité provincial de vigilance en raison de la baisse du nombre...

Maroc : 80 000 entreprises sauvées de la faillite

Elles sont au total 80 000 petites et moyennes entreprises, sauvées de la faillite grâce aux programmes de garantie de prêts du Maroc. L’annonce a été faite par le ministre de...

Maroc : les impayés bancaires menacent la croissance

La menace des impayés pèse sur les finances publiques. Ainsi, le PIB risque une baisse de 6,2%.

Ces articles devraient vous intéresser :

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

La Banque mondiale accorde un prêt pour le Nord-Est du Maroc

Un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros a été signé lundi par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le Directeur du Département Maghreb et Malte au Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord...

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.