Maroc : 15 000 entreprises aidées pour traverser la crise

10 septembre 2020 - 00h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Dans le cadre des mécanismes « Relance TPE » et « Damane Relance », 22,4 milliards de DH de crédits garantis ont été accordés à 15 183 entreprises. L’objectif de ces deux mécanismes est de permettre aux Très Petites Entreprises et Grandes Entreprises de financer le retour progressif à une activité normale au Maroc.

Suite à la mise en œuvre des mesures décidées par le Comité de veille économique (CVE) visant l’atténuation des effets de la crise induite par la pandémie du coronavirus, deux mécanismes ont été mis sur pied au profit des entreprises.

Le produit « Relance TPE », est destiné à garantir les prêts des TPE réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 10 millions de DH. Pas moins de 10 756 entreprises en sont bénéficiaires, totalisant 2,4 milliards de DH de crédits consentis, pour un volume d’engagement de 2,3 milliards de DH.

Pour sa part, le produit « Damane Relance », déployé en faveur des petites, moyennes et grandes entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions de DH, a profité à 4 427 entreprises. Ce mécanisme a ainsi couvert un volume de crédits de près de 20 milliards de DH, pour des engagements de 17,4 milliards de DH.

Les mécanismes « Relance » ont principalement profité aux secteurs de l’industrie (33%), suivi du secteur du commerce, distribution (31%), et du BTP (17%).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Développement - Fonds - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement vise une croissance économique de 5,4% en 2021

5,4 % en 2021 contre -5% en 2020, c’est le taux de croissance économique que fixe le Premier ministre marocain Eddine El Othmani à son gouvernement. Cela passe par une...

Maroc : très peu d’entreprises ont bénéficié du crédit Covid-19

Les conditions complexes d’accès aux crédits érigés par les banques n’ont pas permis à plusieurs entreprises de bénéficier de crédits Covid. Malgré la garantie de la CCG, seule...

Les entreprises marocaines craignent avant tout le Covid-19

La pandémie de Covid-19 reste le premier facteur de risques pour les entreprises en 2021, au Maroc ou ailleurs dans le monde. C’est ce que démontre le classement du Baromètre...

Maroc : des prêts pour aider les entreprises publiques à traverser la crise

Trois entreprises marocaines viennent de bénéficier d’un prêt de 300 millions d’euros octroyé par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD). Il...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.