Maroc : le gouvernement vise une croissance économique de 5,4% en 2021

24 août 2020 - 06h00 - Economie - Ecrit par : J.K

5,4 % en 2021 contre -5% en 2020, c’est le taux de croissance économique que fixe le Premier ministre marocain Eddine El Othmani à son gouvernement. Cela passe par une gestion austère et rationnelle des dépenses publiques dans l’ensemble des secteurs de l’Etat, la lutte implacable contre la corruption, le tout sur fond d’intégrité.

5,4 % en 2021, c’est bien plus que les 4,4% annoncés en juillet par les prévisions du Haut-Commissariat au Plan (HCP) confirmées dans une note publiée conjointement le 17 août 2020 avec le Système des Nations Unies au Maroc et la Banque mondiale. Cela, après une régression de 5,8% attendue en 2020 du fait de la reprise de la demande intérieure.

Le Chef du gouvernement fonde ses prévisions sur l’hypothèse d’un prix moyen du gaz butane à 350 USD la tonne et une récolte céréalière moyenne de 70 millions de quintaux, fait savoir sa note circulaire.

Cette reprise de l’économie repose sur les grandes orientations stratégiques dont parlait il y a peu Saâd-Eddine El Othmani à savoir : la mise en œuvre du Plan de relance de l’économie nationale (avec une enveloppe globale estimée à 120 milliards de dirhams en vue d’appuyer les entreprises en difficulté), la généralisation de la couverture sociale, et l’exemplarité que doit donner l’État dans la rationalisation des dépenses publiques.

Sujets associés : Croissance économique

Aller plus loin

Maroc : une croissance économique de 4% attendue en 2021

Après avoir essuyé quelques revers au cours de l’année dernière, l’économie marocaine pourrait connaitre un bond de 4% en 2021, selon les prévisions de la Banque mondiale (BM)....

Standard & Poor’s dégrade la note du Maroc

L’agence de notation Standard & Poor’s a abaissé la note souveraine du Maroc de « BBB-/A-3 » à « BB + / B ». C’est ce qui ressort de l’évaluation publiée le 2 avril.

Les vulnérabilités du Maroc exposées

Les vulnérabilités du Maroc ont été exposées dans le dernier rapport de l’institut Amadeus, notamment au niveau de la croissance économique, qui a enregistré une chute de 13,8%...

Maroc : récession en 2020, retour de la croissance en 2021

L’économie marocaine devrait se contracter de 6,3% avant de rebondir de 4,7% en 2021. C’est le scénario prévu par Bank Al-Maghrib.

Ces articles devraient vous intéresser :

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

La croissance marocaine bouleversée par la guerre en Ukraine et la pandémie

En 2023, l’économie marocaine resterait impactée par les effets de la pandémie et la guerre en Ukraine. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a affirmé que le taux de croissance devrait se situer autour de 5,4 %.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Croissance : le Maroc surpasse l’Algérie et la Tunisie

Après « une douloureuse récession du secteur agricole victime d’une sécheresse historique », le Maroc devrait avoir une croissance économique de 3,2 % cette année, contre +1,3 % l’année dernière, et légèrement au-dessus de la moyenne (3 %) de la région...