Maroc : une croissance économique de 4% attendue en 2021

11 janvier 2021 - 06h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Après avoir essuyé quelques revers au cours de l’année dernière, l’économie marocaine pourrait connaitre un bond de 4% en 2021, selon les prévisions de la Banque mondiale (BM). Cette prouesse sera possible grâce à la progression de la production agricole qui a su profiter de la fin de la sécheresse et de l’allègement des mesures du confinement.

Cette prévision a été relevée dans le dernier rapport de la BM sur les perspectives économiques mondiales de janvier pour les pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Au Maroc, elle sera de 4 %. Mais cette reprise est conditionnée par la maîtrise de la pandémie, la stabilisation des prix pétroliers, l’absence de toute escalade des tensions géopolitiques et le déploiement de vaccins anti-Covid au deuxième semestre.

La Banque Mondiale fait savoir que l’activité économique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord devrait afficher une «  modeste reprise  » de 2,1 % en 2021, «  en raison des dommages persistants provoqués par la pandémie et de la faiblesse des cours du pétrole  ».

Selon le même rapport, le taux de croissance des pays importateurs de pétrole devrait atteindre 3,2 % en 2021 grâce à l’assouplissement progressif des restrictions imposées aux déplacements et de la lente reprise de la demande intérieure.

Quant aux pays exportateurs de pétrole, leur taux de croissance attendu est de 1,8 % cette année, «  grâce à la normalisation de la demande de pétrole, l’assouplissement escompté des quotas de production de pétrole de l’OPEP+, la poursuite de politiques d’accompagnement et l’élimination progressive des restrictions imposées par les pays en raison de la pandémie  », fait savoir la Banque Mondiale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Croissance économique - Banque mondiale - Agriculture - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : légère hausse de la croissance économique au 1er trimestre

L’économie marocaine devrait connaître une croissance de 0,5% au premier trimestre « en variation annuelle, après quatre trimestres consécutifs de baisse », a indiqué le...

Maroc : renforcer le déficit budgétaire pour relancer la croissance économique ?

La relance de l’économie passerait par une accélération du déficit budgétaire. C’est du moins ce que semble proposer Bank Al-Maghrib (BAM) à travers la mise en place de mesures...

Maroc : les réserves en devises en haute progression en 2020

Le dynamisme économique enregistré ces dernières années a eu une nette répercussion sur les réserves de change marocaines. Elles se sont nettement améliorées au cours de la...

Maroc : la croissance économique de 2021 serait compromise en cas de pénurie de vaccins

La croissance économique marocaine en 2021 est tributaire du bon déroulement de la campagne de vaccination de masse contre le Covid-19 qui devrait permettre d’atteindre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.