Le FMI est pessimiste pour la croissance marocaine

16 octobre 2020 - 00h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Alors que toutes les projections de croissance de l’économie marocaine pour l’année 2020 s’accordent sur des perspectives assez optimistes, le Fonds monétaire international (FMI) pour sa part, vient de ramer à contre-courant. L’institution a fait savoir son avis dans un document intitulé « Perspectives de l’économie mondiale, octobre 2020 » qui vient d’être publié.

Le Fonds monétaire international se démarque de toutes les prévisions en matière de croissance de l’économie marocaine pour l’année 2020. Et pour cause ! Dans « Perspectives de l’économie mondiale, octobre 2020 » qu’il vient de publier, le FMI annonce une récession de -7% du PIB national en 2020, pour l’économie marocaine, contre -6,3% pour Bank Al-Maghrib, −5,8% pour le Haut Commissariat au Plan (HCP), −6,2% pour le Centre marocain de conjoncture (CMC) et −5,8% pour le gouvernement.

Les prévisions du FMI affirment que la croissance du PIB marocain s’établirait en 2021 à 4,9%, avant de refluer autour de 3,7% en 2022. Concernant l’inflation, elle se limiterait à 0,2% en 2020 et 0,8% en 2021, tandis que le taux de chômage passerait à 12,5% en 2020, avant de reculer à 10,5% en 2021. Pour sa part, le solde du compte courant du royaume s’établirait à −7,3% en 2020 (−4,1% en 2019), et à −5,2% en 2021.

Au niveau mondial, le document publié par le FMI mardi dernier annonce que l’économie devrait se contracter de −4,4% en 2020, avant de rebondir avec une croissance de 5,2% en 2021. « L’économie mondiale est en train de s’extirper du gouffre dans lequel elle s’était enfoncée lors du Grand Confinement d’avril. Mais la pandémie de Covid-19 continuant de se propager, de nombreux pays ont ralenti leur réouverture et certains rétablissent des confinements partiels afin de protéger les populations à risque », détaille le même rapport du Fonds monétaire international.

Par ailleurs, « bien que le redressement de la Chine ait été plus rapide qu’attendu, la longue ascension de l’économie mondiale vers des niveaux d’activité comparables à ceux d’avant la pandémie demeure exposée à des revers », relève le même document.

Sujets associés : Croissance économique - FMI - Chine - Bank Al-Maghrib (BAM) - Haut Commissariat au Plan (HCP) - PIB - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Croissance économique du Maroc : prévisions alarmantes de la BERD

La croissance économique devrait baisser de 2 % en 2020, en raison du covid-19, selon la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Une reprise de 4 %...

Inquiétudes sur la croissance du Maroc en 2020

Contrairement aux prévisions du Haut Commissariat au Plan (3,4%) et de Bank Al-Maghrib (3,8%), Euler Hermes prévoit une croissance économique de 2,4% pour le...

Le HCP décrète 2020 comme la pire année pour le Maroc…

La rareté des précipitations et le Coronavirus ne manqueront pas de peser de tout leur poids sur l’économie marocaine. Dans ses prévisions de croissance pour l’année 2020, le...

Maroc : la récession menace

La récession s’annonce et menace l’économie marocaine dont le PIB pourrait se contracter de 1,8 % durant les deux premiers trimestres de l’année.

Nous vous recommandons

Croissance économique

Arganier : une mine d’or pour le Maroc

C’est la ville d’Agadir qui a abrité le 10 mai, la célébration de la toute première journée internationale de l’arganier initiée par le Maroc et l’ONU. L’occasion d’en savoir sur cette filière qui emploie au Maroc 25 500 personnes et pèse 1,2 milliard de dirhams...

Construction du port Dakhla Atlantique : l’appel d’offre est lancé

La direction des ports et du domaine public maritime, du ministère marocain de l’Equipement, vient de lancer l’appel d’offre, avec présélection, pour la réalisation des travaux de construction du port stratégique Atlantique Dakhla. L’ouverture des plis est...

Les Marocains très pessimistes pour l’avenir

La plus grande incertitude des ménages marocains actuellement, c’est la reprise de l’emploi. Outre la crise qui continuera d’affecter leur consommation, 85 % des ménages redoutent une augmentation du...

Maroc : croissance de 2,9% prévue en 2022

L’économie marocaine devrait enregistrer une croissance de 6,7 % au titre de l’année 2021, avant de s’établir à 2,9 % en 2022 et à 3,4 % en 2023.

Maroc : une croissance de 2,8 % au premier trimestre

Le taux de croissance de l’économie marocaine, au cours du premier trimestre de cette année, s’établirait à 2,8 % selon les prévisions du Haut-Commissariat au plan.

FMI

DSK, résident fiscal marocain, à nouveau dans le collimateur de la justice française

Alors qu’il avait clamé haut et fort qu’il est résident fiscal marocain et rejeté les accusations d’évasion fiscale, l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, dont le nom est cité dans l’enquête des « Pandora Papers » – ces documents obtenus par le...

L’immunité collective au Maroc attendue à la fin de l’année

Même si le Maroc est considéré comme le meilleur pays de la région MENA en matière de vaccination contre le Covid-19, l’immunité collective tant espérée pour un retour à la vie normale sera atteinte au cours du dernier trimestre de 2021. C’est ce qu’a déclaré...

Le FMI s’inquiète de la détérioration budgétaire du Maroc

La crise sanitaire due au coronavirus et l’arrêt des activités touristiques ont entraîné une forte détérioration de la situation budgétaire du Maroc, a indiqué un communiqué du Fonds monétaire international...

Le FMI révise à la hausse la croissance du Maroc

Le Maroc devrait atteindire une croissance de 5,7 % cette année contre 4,5 % initialement prévue, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Chine

Sahara : l’ONU appelle au respect de ses résolutions

En réaction au changement de position de l’Espagne sur le Sahara, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a demandé aux parties au conflit (le Maroc et le Polisario) et aux parties intéressées (l’Algérie, l’Espagne, la Chine…) de soutenir les efforts de...

États-Unis : des élus démocrates juifs et musulmans appellent à lutter contre l’islamophobie

Les élus démocrates juifs et musulmans sont très préoccupés par la lutte contre l’islamophobie aux États-Unis. Ils invitent l’administration Biden à s’intéresser davantage à la question.

Des skieurs marocains aux jeux olympiques de Pékin

Deux skieurs marocains participeront à la 24ᵉ édition des Jeux olympiques d’hiver, prévue du 4 au 20 février prochain à Pékin. Abderrahim Kemmissa et Yassine Aouich ont réussi à valider leurs tickets, selon l’annonce faite par la Fédération Royale Marocaine de...

Maroc : la date de réception du vaccin AstraZeneca connue

À quelques jours de la campagne de vaccination contre le coronavirus, le Maroc va recevoir un million de doses du vaccin britannique, AstraZeneca, cette semaine.

Les Marocains vaccinés dépités à cause des barrières sanitaires européennes

Alors que le Maroc a rouvert son ciel le 15 juin, les Marocains vaccinés souhaitant voyager à l’extérieur du royaume se heurtent aux barrières sanitaires européennes. Les pays – comme la France – alignés sur les normes européennes ne reconnaissent pas les...

Bank Al-Maghrib (BAM)

Comment s’est comporté le dirham face à l’euro ?

La devise marocaine s’est appréciée de 0,12 % face à l’euro et de 1,24% vis-à-vis du dollar au cours de la période allant du 16 au 22 juillet, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Economie : le dirham enregistre une chute de 0,15 % face à l’euro

Le dirham s’est déprécié de 0,15 % face à l’euro et s’est apprécié de 0,67 % par rapport au dollar. Ces tendances sont publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Chute du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,14 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,29 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 14 au 20 juillet. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Voici les nouvelles conditions d’octroi de crédits aux particuliers en 2021

De nouvelles recommandations de Bank Al-Maghrib (BAM) sont attendues en début de l’année 2021. Elles concernent les conditions d’octroi de crédits par les banques et des sociétés de crédit à la consommation.

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début...

Haut Commissariat au Plan (HCP)

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation(IPC) a enregistré une hausse de 0,8 % au cours du mois d’août 2021, comparé au même mois de l’année dernière, mais en stagnation par rapport à juillet.

Maroc : la pire récession depuis 25 ans

Suite à la pandémie du Covid-19, le Maroc se prépare à connaître en 2020 sa pire récession depuis 1996, selon la banque centrale du royaume.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

L’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,3% au cours du mois d’octobre 2020. Ces précisions ont été fournies par le Haut-commissariat au plan (HCP).

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Maroc : la TVA, bête noire du secteur informel

La Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) représente « la principale composante » fiscale que redoutent le plus, les acteurs du secteur informel. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le Haut-Commissariat au Plan...

PIB

Fitch confirme la notation "BB+" du Maroc avec des perspectives stables

L’agence américaine de notation Fitch Ratings a confirmé le 13 mai la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. Cette notation « reflète une composition favorable de la dette, des réserves de...

Coronavirus : de grosses pertes pour l’économie marocaine

Le coronavirus a produit un impact négatif sur l’économie marocaine avec comme conséquence une perte d’environ 70 milliards de dirhams. C’est du moins ce qu’a affirmé Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib...

Quid de l’impact de la corruption sur l’économie marocaine ?

Le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaaboun a déclaré que la corruption fait perdre au Maroc jusqu’à 7% de son PIB par an.

Les vulnérabilités du Maroc exposées

Les vulnérabilités du Maroc ont été exposées dans le dernier rapport de l’institut Amadeus, notamment au niveau de la croissance économique, qui a enregistré une chute de 13,8% au second trimestre.

Economie marocaine : une croissance de 4,9 % à la fin de l’année 2021

Malgré les effets de la crise sanitaire liée à l’apparition du variant Omicron, l’économie marocaine est restée solide. Au quatrième trimestre de l’année 2021, la croissance a atteint 4,9 %, en comparaison à la même période un an auparavant, selon le...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Face à la colère des Marocains, le prix du pain maintenu

Malgré la conjoncture, le prix du pain ordinaire à base de farine de blé tendre ne connaitra pas de hausse et sera maintenu à 1,20 DH l’unité.

Des restaurants fermés pour non respect des mesures de sécurité sanitaire

Plusieurs restaurants ont été verbalisés pour non respect des gestes barrières et des mesures instaurées par les autorités, dans la lutte contre le coronavirus. Une inspection fait depuis quelques jours le tour de ces lieux pour s’assurer que tout se fait...

Coronavirus au Maroc : 47 morts en 24 h

Avec la recrudescence des nouvelles contaminations, le Maroc ne cesse d’enregistrer ces derniers jours de nombreux décès. Hier, le Royaume a recensé 47 morts, soit 3 décès de plus que la veille.

Maroc : amende salée pour un entraineur entré sur le terrain avec le Covid-19

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) prend très au sérieux le respect du protocole sanitaire mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus dans les stades et au sein des clubs...

Grosses pertes pour le tourisme marocain

18,3 milliards de dirhams (MMDH). C’est le montant publié par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) et relatif aux pertes du secteur touristique dues à la crise du nouveau coronavirus, au terme des sept premiers mois de 2020, soit...