Les recommandations du FMI pour le Maroc

5 novembre 2020 - 05h00 - Economie - Ecrit par : G.A

La situation incertaine que traverse l’économie marocaine à pousser le Fonds monétaire international (FMI) à conseiller la réduction du ratio dette publique/Produit intérieur brut (PIB) à partir de 2022. L’annonce a été faite lundi soir, au cours d’une conférence de presse virtuelle animée par Roberto Cardarelli, le chef de mission du FMI, chargé du Maroc.

Cette conférence de presse virtuelle était consacrée à la présentation des conclusions des différentes consultations avec les autorités marocaines, au titre de l’article IV du FMI. Le représentant du Fonds a indiqué qu’une reprise économique plus lente que prévu exigerait de repousser l’ajustement budgétaire.

Pour Roberto Cardarelli, la Loi de finances au titre de l’année budgétaire 2021 doit pouvoir soutenir la reprise au cours des prochaines années, surtout en ce qui concerne la relance de l’investissement et la réforme du système de protection sociale récemment annoncée par les autorités.«  Les services du FMI saluent l’intention des autorités de soutenir la reprise en 2021  », rapporte atlasinfo.fr, qui souligne que «  la mission convient aussi avec les autorités que le processus de rééquilibrage budgétaire doit être progressif et ne devrait être entrepris que lorsque la reprise économique sera solide  ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : FMI - Politique économique - PIB - Sécurité sociale - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le FMI s’inquiète de la détérioration budgétaire du Maroc

La crise sanitaire due au coronavirus et l’arrêt des activités touristiques ont entraîné une forte détérioration de la situation budgétaire du Maroc, a indiqué un communiqué du...

Maroc : un rapport du FMI prévient sur de possibles grognes sociales

En plus de combattre un virus redoutable, les États doivent s’attendre à affronter une grogne sociale, conséquence directe qui pourrait résulter des mesures engagées pour faire...

Le FMI encourage les efforts du Maroc pour une reprise économique

Le chef de mission du Fonds monétaire international en charge du Maroc, Roberto Cardarelli, a participé récemment à un webinaire du PCNS. Entre autres sujets abordés au cours de...

Maroc : la réunion de la Banque mondiale et du FMI prévue en 2022

Les réunions de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) qui devraient se tenir en octobre 2021 à Marrakech été reportée d’un an. Ainsi en ont décidé les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Le Maroc va distribuer les aides directes aux plus pauvres cette année

Le gouvernement prévoit d’accorder une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Cette mesure phare du processus de généralisation de la protection sociale, enclenché par le pays, sera effective dès cette année, selon le...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...