Grosse inquiétude pour les banques marocaines

5 décembre 2020 - 18h30 - Ecrit par : J.K

Au Maroc comme au Nigeria, en raison de la crise sanitaire, le pourcentage des prêts douteux atteindra deux chiffres. Même si les perspectives des banques africaines seront constantes en 2021, le retour des performances aux niveaux d’avant Covid n’est pas envisageable avant près de deux ans, analyse Fitch Ratings.

La qualité des actifs se dégradera très rapidement en 2021 et plus, à cause de l’impact du Covid-19 sur les ménages et les entreprises, ajouté à l’échéance des mesures temporaires d’assouplissement de la dette, a indiqué l’agence de notation américaine dans un communiqué récemment publié, soulignant que le scénario le plus plausible, est le rétablissement actif des prêts aux grandes entreprises, évitant ainsi, l’augmentation des prêts douteux, rapporte L’Opinion.

«  La reconstitution des bénéfices sera plus lente pour les banques sud-africaines  », a prévu l’agence de notation internationale. À ce présage, s’ajoute le financement et la liquidité qui resteront généralement stables et la croissance des dépôts qui demeurera forte.

Par ailleurs, les risques de liquidité en devises ne se sont pas concrétisés surtout au Nigeria, cependant, ils constituent une menace capitale pour les notations des banques. En plus, 50% des notations bancaires couvertes par Fitch ont des perspectives négatives, «  contre 35% il y a un an  ». Ces perspectives «  reflètent soit, le fait que le souverain soit sur les perspectives négatives, soit une faiblesse autonome, généralement autour du capital  », a souligné l’agence.

Pour rappel, l’encours des crédits en souffrance que détiennent les établissements bancaires au Maroc, au cours du mois d’octobre, s’est encore alourdi de 670 millions de dirhams, comparativement au mois de septembre. Ainsi, le portefeuille des créances en souffrance détenu par les banques à fin octobre 2020, a atteint 79,69 milliards de dirhams, en hausse de plus de 10 milliards de dirhams en un an. Ajouté à l’encours total des crédits bancaires de 936 milliards de dirhams, le taux de créances en souffrance du secteur bancaire atteint à fin octobre 2020, 8,53% contre 7,6% en début d’année. L’augmentation de ces avoirs concerne les prêts aux entreprises et ceux des ménages.

Tags : Famille - Banques - Prêt - Alerte

Aller plus loin

La mauvaise note de Fitch n’aura pas d’impacts sur le Maroc

L’agence américaine Fitch Ratings a récemment dégradé la note du Maroc. Ce résultat ne semble guère préoccuper le ministre des Finances qui estime que l’impact de l’abaissement par...

Fitch Ratings dégrade la note du Maroc

L’agence américaine Fitch Ratings a abaissé, le 23 octobre dernier, la note souveraine du Maroc de "BBB-" à "BB +" en raison de la crise sanitaire due au...

Sale temps pour les banques marocaines : 5,3 milliards de DH d’impayés en quatre mois

Depuis quelques mois, les banquiers marocains sont préoccupés par la hausse des impayés, surtout dans le rang des entreprises. Les impayés ont atteint 5,3 milliards de DH au...

Le Maroc est incapable d’aider les banques en cas de besoin, selon Fitch

Les notations de défaut des émetteurs à long terme en devises étrangères et locales de trois banques marocaines ont été revues à la baisse par Fitch Ratings. Les notations passent à...

Nous vous recommandons

Décès de Moulay Driss Archane, ex-médecin de feu Hassan II

Le monde de la médecine marocaine est en deuil. Le professeur Moulay Driss Archane, ex-médecin de feu Hassan II, est décédé ce dimanche 11 juillet à l’âge de 88 ans.

Algérie : Said Chanegriha accuse à nouveau le Maroc

Le chef de l’armée algérienne Said Chanegriha a, une fois encore, mis en garde le Maroc qui, selon lui, multiplie sa provocation envers l’Algérie.

Le roi Mohammed VI exprime sa proximité avec Abdellatif Hammouchi

Dans un message de condoléances et de compassion, le roi Mohammed VI a exprimé sa proximité avec Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire (DGSN-DGST), suite au décès de sa...

Des villes marocaines commencent à rationner l’eau

À compter du 1ᵉʳ août, une réduction du débit d’eau potable aura lieu chaque jour dans la province de Berrechid. Cette baisse interviendra tous les jours de 22 h à 7 h du lendemain. Une mesure prise pour garantir l’approvisionnement en eau potable aux...

Brahim Bouhlel espère la grâce royale

Andra Matei, l’avocate de l’humoriste français Brahim Bouhlel, condamné le 21 avril à huit mois de prison pour « sa mauvaise blague », se démène pour tirer son client d’affaire. Elle entend déposer une quatrième demande de grâce royale en...

Tourisme : la Russie conseille le Maroc à ses citoyens

Le Maroc est cité parmi les pays pouvant accueillir les citoyens russes, après la levée des restrictions de voyage. La Russie a conseillé à ses ressortissants de s’abstenir de se rendre vers certaines destinations, par crainte d’affrontements avec les...

Gianni Infantino : « Il est possible d’organiser la Coupe du monde au Maroc »

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, évoque la possibilité d’organiser la coupe du monde dans un pays arabe comme le Maroc, l’Arabie saoudite et l’Égypte.

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols de rapatriement

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) va programmer des vols spéciaux entre le 19 et le 23 décembre au départ du Maroc et à destination...

Maroc : record des exportations automobiles à fin août

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin août, les chiffres ont atteint 52,25 milliards de DH, soit une hausse du plus du quart (+25,5 %) sur un an.

Sergueï Lavrov annule sa visite au Maroc

Le Forum de coopération arabo-russe, prévu le 15 décembre à Marrakech, sera reporté à cause de l’annulation de la tournée de Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe au Moyen-Orient et en Afrique du...