Le Maroc est incapable d’aider les banques en cas de besoin, selon Fitch

6 novembre 2020 - 21h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Les notations de défaut des émetteurs à long terme en devises étrangères et locales de trois banques marocaines ont été revues à la baisse par Fitch Ratings. Les notations passent à "BB" avec une perspective plus ou moins constante.

La révision à la baisse des notations concerne, Attijariwafa Bank, Bank of Africa (BOA) et Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH). " Les notes des trois banques sont rétrogradées d’un cran à "BB", reflétant la plus faible capacité de l’Etat marocain à apporter un soutien aux banques en cas de besoin », a indiqué l’agence Fitch dans une note. Ces révisions interviennent suite au déclin de la note souveraine du Maroc de " BBB-" à " BB+", le 23 octobre 2020, à cause de l’impact de la crise sanitaire sur l’économie et les finances publiques et extérieures du Maroc, explique la note de Fitch.

Fitch estime cependant que, " le gouvernement prévoit d’injecter environ 7,5% du PIB en prêts garantis dans l’économie, ce qui n’est pas anodin". Concernant la prévision de Fitch, l’économie marocaine devra se contracter de 6,5% en 2020 et la dette nette du Trésor connaîtra une hausse de 68,5% du PIB en 2021 contre 56,4% en 2019, et restera stable en 2022. Mais, l’impact de la crise sanitaire, ne facilitera pas les efforts de stabilisation de la dette remarque l’agence.

La même note indique qu’ "Attijariwata Bank et Bank of Africa sont classées comme banques d’importance systémique nationale (DSIB) au Maroc", mais le Crédit Immobilier et Hôtelier ayant une part de marché d’environ 4%, n’est pas un DSIB, a souligné la même source.
Pour rappel, Attijariwafa Bank a été élue pour la deuxième fois consécutive, " Banque la plus sûre au Maroc " par le magazine américain, Global Finance, sur la base d’une évaluation des notations des 500 plus grandes banques dans le monde.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Classement - Banques - Déficit

Aller plus loin

Le Maroc perd son «  investment grade  » à cause du covid-19

Le Maroc a été rétrogradé en matière de qualité d’investissement par l’agence internationale de notation Fitch. La note du Royaume est passée de BBB- à BB+ .

Fitch Ratings dégrade la note du Maroc

L’agence américaine Fitch Ratings a abaissé, le 23 octobre dernier, la note souveraine du Maroc de "BBB-" à "BB +" en raison de la crise sanitaire due au coronavirus.

Sale temps pour les banques marocaines : 5,3 milliards de DH d’impayés en quatre mois

Depuis quelques mois, les banquiers marocains sont préoccupés par la hausse des impayés, surtout dans le rang des entreprises. Les impayés ont atteint 5,3 milliards de DH au...

Fitch Ratings assez optimiste pour le Maroc

La note souveraine BBB- avec perspective stable, est envisagée pour le Maroc, alors que certains pays ont vu leurs notes dégradées en raison de la pandémie du coronavirus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

Société Générale Maroc officiellement racheté

La Société Générale a annoncé vendredi 12 avril la cession de ses filiales marocaines, Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) et La Marocaine Vie, au groupe Saham pour un montant total de 745 millions d’euros. Cette opération s’inscrit dans le...

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Le Maroc réussit à faire baisser son déficit budgétaire

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est allégé, s’établissant à 25,1 milliards DH contre 47 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et dépenses du Trésor.