Sale temps pour les banques marocaines : 5,3 milliards de DH d’impayés en quatre mois

5 novembre 2020 - 06h20 - Economie - Ecrit par : J.K

Depuis quelques mois, les banquiers marocains sont préoccupés par la hausse des impayés, surtout dans le rang des entreprises. Les impayés ont atteint 5,3 milliards de DH au cours des quatre derniers mois, depuis la fin des moratoires sur les échéances des crédits.

Le stock est en augmentation de 9 milliards de DH sur les neuf mois, soit un total de 79 milliards de DH. Le reconfinement de plusieurs partenaires économiques du Maroc, notamment la France, n’est pas pour arranger les choses dans plusieurs secteurs ; ce qui va repousser la sortie de crise, rapporte l’Economiste. Le secteur bancaire envisage déjà une forte augmentation des créances, malgré les efforts du gouvernement et Bank Al-Maghrib pour réduire les conséquences de la crise.

Durant les neuf premiers mois de l’année 2020, les portefeuilles étaient considérablement bas, aussi bien au niveau des entreprises privées, que chez les ménages. Ainsi, le taux de sinistralité a atteint 11,6% chez les entreprises, soit une chute de 0,9 point en 9 mois. Au niveau des ménages, 9,4% des prêts sont restés impayés, au lieu de 8,4% en 2019.

Depuis la fin des reconductions sur les échéances des prêts, les impayés ont encore augmenté, passant à 1,7 milliard de DH en septembre sur un mois et à 5,3 milliards de DH durant les quatre derniers mois. Sans oublier que durant le premier semestre, le coût du risque des banques cotées avait augmenté de 141% à 8,8 milliards de DH. L’importance de l’augmentation serait également liée à l’approche de provisionnement très conservatrice, avec un manque de visibilité sur l’évolution de la situation sanitaire et des perspectives économiques, souligne le quotidien.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Prêt - Bank Al-Maghrib (BAM) - Crise immobilière Maroc - Déficit

Aller plus loin

Groupe BCP : 85 000 demandes de report d’échéances de crédits accordées aux clients

Le Groupe Banque centrale populaire (BCP) joue sa partition en apportant son soutien aux entreprises fortement touchées par la pandémie du covid-19. Dans un communiqué, il...

Banque Populaire reporte les crédits de ses clients

La Banque populaire reporte le paiement des crédits à sa clientèle ayant subi une perte de revenus pour une durée de 4 mois (de mars à juin).

Attijariwafa Bank : 80 000 demandes de report d’échéances de crédit accordées

Depuis le début de la crise sanitaire du covid-19, le Groupe Attijariwafa Bank (AWB) a accordé environ 80 000 demandes de report des échéances de crédit. Les reports concernent...

Carton plein pour les banques marocaines à l’étranger

Les implantations bancaires et financières des groupes marocains à l’étranger ont contribué aux bénéfices de leurs maisons-mères, permettant à celles-ci de compenser, en partie,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Le Maroc réussit à faire baisser son déficit budgétaire

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est allégé, s’établissant à 25,1 milliards DH contre 47 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et dépenses du Trésor.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,46 % vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,19 % face au dollar américain entre le 08 et le 14 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,95 % par rapport à l’euro et s’est appréciée de 0,58 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 03 au 09 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Hakim Ziyech a marqué les Marocains en 2022, selon un sondage

Un sondage au Maroc devant élire la personnalité ou l’institution de l’année 2022, a dressé une liste dans laquelle on trouve l’international marocain Hakim Ziyech, l’entraîneur de la sélection marocaine de football, Walid Regragui, ainsi que Fouzi...

Le dirham marocain baisse encore face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,76% face au dollar américain et de 0,76% vis-à-vis de l’euro durant la période allant du 17 au 23 août 2023, selon les chiffres publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine est dépréciée de 0,25 % face à l’euro et de 0,45 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 9 au 15 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se reprend nettement contre l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,59 % par rapport à l’euro et s’est dépréciée de 0,66 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 27 octobre au 02 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...