Maroc : 500 000 ménages ont bénéficié de reports de crédit

25 novembre 2020 - 21h00 - Economie - Ecrit par : J.K

À fin septembre 2020, le nombre de bénéficiaires du report des échéances des crédits bancaires immobiliers et à la consommation pour les personnes impactées par la crise sanitaire liée au Covid-19, mis en place le 19 mars dernier par le Comité de veille économique, a atteint 471 742 ménages dans le Royaume. Dans le même temps, 32 248 demandes venant des entreprises ont été validées par le secteur bancaire.

À fin août dernier, dans le domaine du microcrédit, 69 300 demandes ont été validées, a déclaré Abdellatif Jouahri, le Wali de Bank Al-Maghrib, ce mardi 24 novembre 2020, devant la commission des Finances à la première chambre.

Abordant le bilan de Damane Oxygène, le nombre des entreprises bénéficiaires était de 41 142 pour un montant de 13,7 Mds de DH, à fin octobre 2020. L’enveloppe affectée à cet effet est de 16,5 Mds de DH. Du côté de Damane relance et Damane relance hôtellerie, 25 103 entreprises ont été bénéficiaires pour un montant de 13,5 Mds de DH, sur une enveloppe dédiée de 30,3 Mds de DH.

En ce qui concerne les auto-entrepreneurs, cette décision a profité à 2 875 personnes pour 31,2 MDH, sur une somme consacrée de 37 MDH, a ajouté le gouverneur de la Banque centrale, avant d’indiquer que le Fonds d’appui au financement équipé de 6 Milliards de DH, attribué sur 3 ans, et financé par l’État et le secteur bancaire, a accordé des financements de 1,9 MD de DH au 15 novembre 2020, au profit de 9 443 bénéficiaires. De plus, dans le cadre du programme intégré d’appui au financement, 1 689 entreprises ont été érigées avec une capacité de 28 000 emplois.

Sujets associés : Immobilier - Banques - Prêt - Bank Al-Maghrib (BAM) - Crise économique - Abdellatif Jouahri - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : très peu d’entreprises ont bénéficié du crédit Covid-19

Les conditions complexes d’accès aux crédits érigés par les banques n’ont pas permis à plusieurs entreprises de bénéficier de crédits Covid. Malgré la garantie de la CCG, seule...

Les services de Santé s’améliorent selon les Marocains

Les résultats d’une enquête publiée par le Haut Commissariat au Plan (HCP) ont révélé que les ménages marocains ont changé leur opinion sur la qualité des services de santé en...

Maroc : grosses pertes pour le secteur immobilier

Au Maroc, le secteur de l’immobilier a été durement touché par la crise sanitaire liée au coronavirus, avec à la clé, une grosse perte estimée à plus de 40 milliards de dirhams.

Voici les nouvelles conditions d’octroi de crédits aux particuliers en 2021

De nouvelles recommandations de Bank Al-Maghrib (BAM) sont attendues en début de l’année 2021. Elles concernent les conditions d’octroi de crédits par les banques et des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham plonge face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 01,97 % face à l’euro et de 0,91 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 08 au 14 septembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Dépréciation du dirham par rapport à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,77 % vis-à-vis de l’euro et de 0,89 % face au dollar américain durant la période du 07 au 13 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maroc : les virements bancaires instantanés opérationnels en mai

Annoncée en début d’année pour être effective au premier trimestre, la décision de Bank Al-Maghrib de mettre en place un système de virement bancaire instantané, sera opérationnelle en mai. Il offre plusieurs avantages comme la rapidité des transactions.

Le dirham se requinque face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,11 % face à l’euro et de 0,55 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Google crée la panique au Maroc en dévaluant le dirham par rapport à l’euro

Certaines plateformes de conversion sur Google ont semblé indiquer mercredi une forte dépréciation du dirham par rapport à l’euro, suscitant une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, rassure Bank Al-Maghrib qui affirme que la...