Recherche

Maroc : les terroristes arrêtés voulaient répandre un bain de sang

© Copyright : DR

12 septembre 2020 - 08h40 - Société

Le démantèlement d’une cellule terroriste dans les villes de Témara, Tanger, Tiflet et Skhirate était au cœur de la conférence de presse donnée par le directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ). Abdelhak Khiame a déclaré que les membres de ce réseau avaient dans leurs viseurs des personnalités civiles et militaires ainsi que des autorités locales de la police et de la gendarmerie royale.

Selon le directeur du BCIJ, les cinq membres de la cellule démantelée étaient presque à la phase terminale de leur projet qui était d’en découdre avec plusieurs personnalités jouant un rôle clé au Maroc. Heureusement que les services de renseignement ont déjoué ce plan infernal.Pour Abdelhak Khiame, « les services de sécurité ont une grande capacité de tracer et d’intercepter les mouvements des cellules terroristes et les étapes de leur progression ».

Au cours de la sortie médiatique, le responsable a révélé que le numéro 1 de la cellule démantelée est un vendeur de poisson ayant un passé de criminel. Les autres sont des personnes ordinaires avec des métiers assez modestes. Le directeur du BCIJ, a, pour finir indiqué que la cellule démantelée a prêté allégeance à Daech.

Mots clés: Terrorisme , Tanger , Témara , Tiflet , Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact