Recherche

Maroc : les chauffeurs de taxi passent le test du coronavirus

© Copyright : DR

28 mai 2020 - 19h30 - Société

Après plus de deux mois d’arrêt de travail dû au covid-19, les chauffeurs des grands et petits taxis des villes de Rabat, Salé et Témara se préparent à reprendre le travail. Ils plaident pour la revue à la hausse de leurs tarifs.

Des rencontres ont été organisées entre les responsables de la préfecture de Salé et les représentants des syndicats des taximen, rapporte Hespress. Plusieurs décisions ont été prises au nombre desquelles l’exemption du paiement de la location des agréments pendant 3 mois et la hausse des prix du tarif de la course.

S’agissant du paiement de location des agréments, la décision finale sera finalement adoptée lors d’une réunion prévue, mardi. Quant aux coûts des courses, la revue à la hausse des tarifications des grands taxis a été proposée en raison de la réduction du nombre des passagers au cours de la période de confinement sanitaire, indique le secrétaire régional du syndicat des taximen affiliés à l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Hassan Doukali.

Le tarif des grands taxis connaîtra une augmentation de 50 % du prix de la course, alors que le coût des petits taxis ne devrait pas connaître de changement. L’autre décision majeure prise au cours de cette réunion, est le port des masques de protection sanitaire par les chauffeurs et les passagers des taxis.

Par ailleurs, l’activité des 226 taxis de Témara reprendra progressivement, avec une rotation à raison de 56 taxis par jour pendant l’état d’urgence sanitaire, en attendant la levée des mesures de confinement sanitaire. Quant aux tests de dépistage subis lundi, par les taximen, ils seront affichés sur les pare-brises de leurs véhicules afin que les agents de la circulation puissent les contrôler, le temps de réaliser le dépistage des 2 000 autres taxis.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact