Maroc : Un cimetière « intelligent » fait polémique

25 décembre 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le premier cimetière intelligent et sécurisé pourrait bientôt voir le jour dans la région de Casablanca. Mais son coût suspect et exorbitant fait polémique.

Un consortium de collectivités gérant le cimetière Rahma à Dar Bouazza près de Casablanca a annoncé la signature d’un accord pour la mise en place du “premier cimetière intelligent et sécurisé” de la région, fait savoir le site al3omk. Ce projet, estimé à plus de 37 millions de dirhams, prévoit l’installation de caméras de surveillance et de panneaux signalétiques éclairés, ainsi que l’acquisition de six véhicules électriques destinés à faciliter la circulation des visiteurs.

L’initiative, qui implique des acteurs tels que la société de développement de Nouaceur et la préfecture de Nouaceur, ainsi que le ministère de l’Intérieur, vise à promouvoir l’innovation et la numérisation pour améliorer la sécurité et l’expérience des usagers. Elle cherche également à renforcer l’accessibilité et les services au sein des cimetières, considérés comme des espaces publics essentiels.

A lire : Maroc : l’épineux problème des cimetières

Mais le projet fait polémique. « Des observateurs locaux et des associations de la société civile de la province de Nouaceur considèrent ce projet comme ‘suspect‘, car le montant alloué est jugé exorbitant », écrit la même source.

Le financement de ce cimetière que ses promoteurs qualifient d’intelligent sera partagé entre la Direction générale des collectivités territoriales, qui apportera près de 17 millions de dirhams, et le groupe “Tacharok”, qui contribuera avec plus de 20 millions de dirhams. La société de développement de Nouaceur, en tant que gestionnaire délégué, supervisera l’ensemble des opérations, incluant l’accueil, la surveillance par caméras et la gestion des véhicules électriques, pour une période de trois ans après la réception provisoire des travaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Nouaceur - Dar Bouazza - Décès

Aller plus loin

Bientôt la création d’un nouveau carré musulman au cimetière de Tours-Sud

La ville de Tours travaille à pallier le manque de place dans les carrés musulmans. Un nouveau carré musulman verra le jour à Tours-Sud.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités...

Casablanca : le cimetière de la discorde

Le conseil municipal de la ville de Casablanca a décidé d’allouer près de 40 millions de dirhams pour la rénovation et la modernisation du cimetière Al Rahma. Un montant qui...

Les musulmans ressentent « chagrin et honte » quand ils enterrent leurs morts dans des cimetières catholiques

Les Marocains résidant en Catalogne, notamment dans la région de Catalogne, se plaignent de l’absence de carrés musulmans pour enterrer dignement leurs morts.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Le Maroc perd un grand journaliste : Reda Dalil n’est plus

Reda Dalil, directeur de publication du magazine TelQuel, éditorialiste, journaliste et romancier, s’est éteint à l’âge de 45 ans, des suites d’une longue maladie.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».