Liberté de la presse : Le Maroc dégringole au classement RSF

30 octobre 2008 - 13h16 - Maroc - Ecrit par : L.A

Selon le dernier rapport annuel de Reporters Sans Frontières (RSF), rendu public le 22 octobre dernier, le Maroc a chuté à la 122ème place sur 173 pays au classement de l’Indice de Liberté de la Presse. Selon ce rapport, intitulé "Seule la Paix Protège les Libertés dans le Monde de l’Après-11 Septembre", le Maroc continue à baisser pour la troisième année consécutive. 106ème l’année dernière et 97ème en 2006 le Royaume perd cette année 16 places.

Cette baisse est surtout attribuée aux multiples procès en cours contre des journaux et des internautes marocains.

Le Maroc a rejeté ce rapport alors que le ministre de la communication, Khalid Naciri a déclaré que le rapport manquait de crédibilité et était rempli de contractions "puisque qu’il explique d’une part qu’il existe des lignes rouges à ne pas franchir, pour expliquer plus loin dans le même paragraphe que les journalistes, avec leur audace habituelle, peuvent néanmoins franchir ces mêmes lignes."

Dans ce classement, l’Algérie se classe 105ème alors que la Tunisie se retrouve à la 143ème place.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Presse - Liberté d’expression - Censure - Fouad Mortada - Affaire Mourtada - Mohamed Erraji

Aller plus loin

La liberté de presse mise à mal au Maroc

Le Maroc a été cité comme mauvais élève en matière de liberté de la presse, parmi les pays de la sous-région, lors de la 2ᵉ édition des Assises internationales du journalisme...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Une journaliste franco-marocaine conteste l’interdiction du hijab sur la carte de presse en France

La journaliste franco-marocaine Manal Fkihi a annoncé son intention de contester la règle interdisant aux femmes voilées de porter le hijab sur la photo de la carte de presse française. Cette décision fait suite au refus de la Commission de délivrance...

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.