Maroc : vers une révision du code de la famille (Moudawana)

10 février 2019 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Tout juste 15 ans après l’entrée en vigueur de la Moudawana, le Code de la Famille, Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, a déclaré vendredi dernier que son ministère était en train d’en mener une évaluation globale et objective pour envisager de possibles réformes.

A l’occasion du 3ème Forum des avocats MRE, le secrétaire général du ministère, Abdelilah Lahkim Bennani, a lu au nom du ministre une allocution, et ce, à l’ouverture d’une Conférence sur « Le Code de la Famille à la lumière du Droit comparé et des Conventions internationales ». Cette évaluation de la Moudawana y a été abordée et expliquée.

Elle servira à situer les défaillances du Code et à l’adapter aux acquis du Royaume en matière de droits humains et à la nouvelle situation politique, sociale et économique du Maroc. Elle devrait faire ressortir les dispositions qui requièrent révision et amendement.

Selon Aujjar, les acteurs du système judiciaire, les oulémas et les composantes de la société civile seront mis à contribution. C’est donc sur la base d’une approche participative et de concertation élargie que se fera cette évaluation. L’objectif étant un ajustement optimal du Code de la famille.

Pour Mohamed Aujjar, il est temps de réviser certains des articles car l’expérience pratique aurait mis en exergue cette nécessité. Les lacunes de la mise en application du Code sont donc pointées du doigt. Aujjar souligne en outre que la Constitution de 2011 et la levée par le Maroc des réserves émises sur la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (CEDAW) constituent un autre motif poussant à adapter la Moudawana à la situation marocaine actuelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Famille - Moudawana (Code de la famille) - Lois - Mohamed Aujjar - Relation amoureuse - Divorce

Aller plus loin

Réforme du Code de la famille : voici les modifications majeures attendues

Le roi Mohammed VI a annoncé récemment à la réforme du Code de la famille, près de 20 ans après son adoption, en vue d’instaurer davantage d’égalité entre les hommes et les...

Maroc : pour le CESE, il est temps de réformer le code de la famille

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a affirmé dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, que le moment est venu de réviser le...

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hiba Abouk parle de sa nouvelle relation avec Achraf Hakimi

Après une pause dédiée à l’éducation de ses enfants, l’actrice Hiba Abouk refait surface dans le monde du spectacle. Elle a récemment partagé ses expériences et défis personnels, notamment sa séparation avec le footballeur du PSG, Achraf Hakimi.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Voici combien Hiba Abouk réclame à Achraf Hakimi

Hiba Abouk réclame dix millions d’euros à Achraf Hakimi dans le cadre du divorce. L’actrice espagnole veut porter plainte pour fraude et mauvaise gestion des biens communs contre le joueur marocain qui aurait transféré des biens au nom de sa mère.

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Le mariage de Dounia Batma et Mohamed Al Turk prend l’eau

Après neuf ans de mariage avec Mohamed Al Turk, la célèbre chanteuse marocaine Dounia Batma, serait en instance de divorce. La vie de couple de la star marocaine n’aura pas survécu au scandale Hamza Mon bebe.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Qu’est ce qui explique l’augmentation des divorces au Maroc ?

Les cas de divorce se sont envolés ces deux dernières années au Maroc. Rien qu’en 2021, près de 27 000 divorces ont été enregistrés. Pour le ministre de la Justice, cela s’explique par une prise de conscience des couples sur la nécessité de mettre fin...

La mère d’Achraf Hakimi clashe Hiba Abouk

La mère d’Achraf Hakimi, Saida, a déclaré ne pas être informée du transfert en son nom de tous les biens du joueur. Mais elle assure que c’est la meilleure solution pour « se débarrasser » d’Hiba Abouk, en instance de divorce avec son fils.