Recherche

Maroc : des concessionnaires accusés de vendre des voitures volées

© Copyright : DR

28 février 2016 - 17h10 - Société

Les plaques d’immatriculation ainsi que les cartes grises n’ont pas pu être retirées par des acquéreurs de voitures neuves auprès des services des mines de Meknès. On soupçonne les concessionnaires d’avoir vendu des voitures volées.

Les responsables de l’établissement public ont découvert un « réseau de concessionnaires qui importent des voitures neuves volées et les écoulent sur le marché national », rapporte le journal l’Economiste.

« Les responsables du service des mines de Meknès nous ont montrés plus de 200 dossiers de véhicules restés en instance, à la demande de l’administration centrale », ajoute la même source, qui indique qu’il a été demandé aux acquéreurs de circuler avec le « carton » provisoire en attendant la fin de l’enquête.

Le journal rappelle que pendant ce temps, les acquéreurs gardent leur plaque « WW », ne payent pas la vignette et n’ont pas le droit de vendre leur véhicule.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact