Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

17 juillet 2021 - 11h40 - Ecrit par : A.T

Déjà en difficulté, le secteur de l’immobilier s’est davantage fragilisé avec l’avènement de la crise sanitaire. Malgré la reprise des activités, le secteur a du mal à sortir la tête de l’eau, poussant les acteurs à réclamer un plan de sauvetage urgent.

Déjà en proie à des problèmes de trésorerie, les opérateurs ont dû faire face à l’effet combiné de l’arrêt total des chantiers et de la baisse du volume des préventes, ainsi qu’à la dégradation du pouvoir d’achat des ménages, explique Aujourd’hui le Maroc. La crise sanitaire n’a fait que creuser davantage le déficit auquel les promoteurs devaient faire face.

Le quotidien explique ainsi que le marché a subi un coup dur dans le contexte actuel et que la pandémie est venue chambouler les plans d’investissement des promoteurs et limiter la performance du secteur. Il faut savoir que le secteur souffrait déjà bien avant la pandémie, indique le journal, rappelant que le secteur emploie pas moins d’un million de personnes et contribue à hauteur de 14 % au PIB national.

A lire : Maroc : les MRE pour booster l’immobilier ?

« Au début de l’état d’urgence sanitaire, le marché a subi un gel d’activité. Les chantiers ont été mis à l’arrêt total. Les ventes pour leur part ont été bloquées pendant des mois, impactant durement les trésoreries des professionnels. Les activités annexes, telles que les services notariaux et administratifs, étaient également en suspens. Certes, les promoteurs étaient en difficulté, mais ils ne se sont à aucun moment découragés pour redynamiser le secteur et assurer un bon démarrage », écrit le quotidien.

Aujourd’hui, et malgré les efforts, la reprise n’est toujours pas au rendez-vous. Les indicateurs à la hausse observés à des niveaux distincts dans le secteur depuis la levée des restrictions, ne montrent pas une réelle reprise, compte tenu de la menace d’une nouvelle vague pandémique qui fait craindre aux acteurs du marché une grande incertitude.

Tags : Immobilier - PIB - Crise immobilière Maroc - Chômage - Alerte - Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville

Aller plus loin

Immobilier au Maroc : bientôt l’expiration de l’incitation fiscale

L’incitation fiscale arrive à expiration le 30 juin prochain. Toute personne souhaitant acheter un logement ou un terrain nu ne pourra bénéficier de l’exonération totale des droits...

Immobilier au Maroc : bilan global mitigé, tendance en hausse à Marrakech

Le marché global marocain de l’immobilier présente une courbe variable selon les villes au premier trimestre de l’année 2021. Avec une légère hausse des transactions, Marrakech sort...

Immobilier au Maroc : les chantiers à l’arrêt

Alors que les travaux sont aux arrêts dans de nombreux chantiers ouverts dans le pays, signe d’un climat morose dans le secteur immobilier marocain, les institutions annoncent...

Maroc : les MRE pour booster l’immobilier ?

Une nouvelle proposition de loi vient d’être soumise à la première chambre du parlement. Le texte, à l’initiative du PJD, fixe une nouvelle échéance pour bénéficier de l’incitation...

Nous vous recommandons

Général espagnol : « il faut être prêt en cas de conflit avec le Maroc »

Le général Fernando Alejandre Martínez, ancien chef d’état-major des armées, estime que le Maroc ne représente pas actuellement une menace directe pour l’Espagne et dénonce la politique du gouvernement espagnol qui consiste à « tourner le dos au Maroc...

Une plainte contre Anas Sefrioui et sa famille

EPC Maroc a assigné l’homme d’affaires, Anas Sefrioui, et les membres de sa famille Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui en justice suite à la destruction sans sommation de ses locaux à Bouskoura. En attendant la finalisation des travaux...

Les propos d’Eric Zemmour sur l’islam font réagir le CFCM

Des propos tenus par Eric Zemmour dans un entretien avec le philosophe Michel Onfray sur l’islam, ont fait réagir le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Un cabinet d’avocat d’affaires israélien s’installe au Maroc

Grâce à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, deux cabinets d’avocats d’affaires, le français UGGC et l’Israélien Firon & Co. s’allient pour créer une succursale commune à...

Maroc : condamné à deux ans de prison pour vol d’oeufs

La cour d’appel de Marrakech a condamné un ancien ouvrier du parlementaire Abdellatif Zaim, accusé de vols d’œufs, à deux ans de prison, dont un an ferme.

Vidéo : des trafiquants de drogue arrêtés par des baigneurs en Espagne

La Garde civile, grâce à une forte collaboration citoyenne, a procédé à l’arrestation de deux hommes, présumés trafiquants de drogue à Grenade. En tout, plus de 700 kilos de haschich marocain ont été...

Aïd Al Adha en France : fortes amendes en cas de non respect des règles

En France, l’abattage des moutons pour la célébration de l’Aïd Al Adha, prévue ce samedi, doit respecter la règlementation en vigueur. Une circulaire de la direction Départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations...

Gladiator 2 tourné au Maroc ?

C’est officiel  ! Gladiator, le célèbre film à succès des années 2000 connaitra une suite. L’annonce a été faite par son réalisateur Ridley Scott. L’on se demande déjà si ce deuxième volet sera aussi tourné au Maroc comme ce fut le cas pour la première...

Marrakech : les touristes irrités par la hausse vertigineuse des prix

À Marrakech, les prix s’envolent au grand désarroi des citoyens et même des touristes qui ne comprennent pas cette surenchère entretenue par des commerçants cupides et des prestataires qui gonflent à souhait le coût de leurs différents...

Espagne : sept ans de prison pour trois Marocains coupables d’agression sur des néonazis

Le tribunal de Madrid a condamné trois jeunes Marocains à sept ans de prison et à verser une indemnité de 4 100 euros pour avoir agressé en octobre dernier deux jeunes militants d’un groupe d’extrême droite dans le quartier de San Blas à Madrid. Ils seront...