Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

17 juillet 2021 - 11h40 - Ecrit par : A.T

Déjà en difficulté, le secteur de l’immobilier s’est davantage fragilisé avec l’avènement de la crise sanitaire. Malgré la reprise des activités, le secteur a du mal à sortir la tête de l’eau, poussant les acteurs à réclamer un plan de sauvetage urgent.

Déjà en proie à des problèmes de trésorerie, les opérateurs ont dû faire face à l’effet combiné de l’arrêt total des chantiers et de la baisse du volume des préventes, ainsi qu’à la dégradation du pouvoir d’achat des ménages, explique Aujourd’hui le Maroc. La crise sanitaire n’a fait que creuser davantage le déficit auquel les promoteurs devaient faire face.

Le quotidien explique ainsi que le marché a subi un coup dur dans le contexte actuel et que la pandémie est venue chambouler les plans d’investissement des promoteurs et limiter la performance du secteur. Il faut savoir que le secteur souffrait déjà bien avant la pandémie, indique le journal, rappelant que le secteur emploie pas moins d’un million de personnes et contribue à hauteur de 14 % au PIB national.

A lire : Maroc : les MRE pour booster l’immobilier ?

« Au début de l’état d’urgence sanitaire, le marché a subi un gel d’activité. Les chantiers ont été mis à l’arrêt total. Les ventes pour leur part ont été bloquées pendant des mois, impactant durement les trésoreries des professionnels. Les activités annexes, telles que les services notariaux et administratifs, étaient également en suspens. Certes, les promoteurs étaient en difficulté, mais ils ne se sont à aucun moment découragés pour redynamiser le secteur et assurer un bon démarrage », écrit le quotidien.

Aujourd’hui, et malgré les efforts, la reprise n’est toujours pas au rendez-vous. Les indicateurs à la hausse observés à des niveaux distincts dans le secteur depuis la levée des restrictions, ne montrent pas une réelle reprise, compte tenu de la menace d’une nouvelle vague pandémique qui fait craindre aux acteurs du marché une grande incertitude.

Tags : Immobilier - PIB - Crise immobilière Maroc - Chômage - Alerte - Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville

Aller plus loin

Immobilier au Maroc : bientôt l’expiration de l’incitation fiscale

L’incitation fiscale arrive à expiration le 30 juin prochain. Toute personne souhaitant acheter un logement ou un terrain nu ne pourra bénéficier de l’exonération totale des droits...

Maroc : les MRE pour booster l’immobilier ?

Une nouvelle proposition de loi vient d’être soumise à la première chambre du parlement. Le texte, à l’initiative du PJD, fixe une nouvelle échéance pour bénéficier de l’incitation...

Immobilier : Les attentes des professionnels pour une relance des activités

L’immobilier peine toujours à se relancer malgré la reprise progressive des activités économiques. Le secteur continue de subir les conséquences de la crise tant sur l’activité de...

Immobilier au Maroc : une loi pour verrouiller les contrats

À la Chambre des représentants, la commission de justice va examiner ce mardi 15 juin une proposition de loi sur les contrats immobiliers d’avocats. Le texte propose que les...

Nous vous recommandons

Choumicha, la star de « Chhiwat Bladi », est en deuil

L’ancienne animatrice du programme « Chhiwat Choumicha » sur la chaîne 2M a appris, mardi le décès de son père. Une terrible nouvelle que Choumiha Chafay a partagée avec sa communauté sur Instagram.

Maroc : les recettes touristiques ont fondu de plus de la moitié

Au cours des cinq premiers mois de 2021, les recettes touristiques au Maroc ont diminué de 62,7 % contre une baisse de 30,6 % en 2020. C’est le tableau présenté par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa récente note de...

Algérie : en fuite vers le Maroc, le principal suspect dans la mort du jeune lynché arrêté

En Algérie, le principal suspect dans la mort de Djamel Bensmail, jeune homme de 35 ans, lynché à Larbaâ Nath Irathen a été arrêté, selon les autorités, alors qu’il s’enfuyait vers le Maroc. La victime était soupçonnée d’être un pyromane. Le pays voisin est...

France : une élue mise en examen pour son implication présumée dans un trafic de drogue depuis le Maroc

Soupçonnée d’implication dans un trafic de drogue depuis le Maroc, la maire d’une commune de Seine-Maritime a été mise en examen pour complicité. En octobre dernier, elle avait été arrêtée et gardée en vue dans le cadre de cette affaire, avant d’être libérée,...

Le Maroc pourrait passer par l’Espagne pour avoir du gaz algérien

Le Maroc risque pourrait rencontre des difficultés de s’approvisionner en gaz le 31 octobre, date à laquelle prend fin le contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe. Le royaume cherche déjà une alternative avec...

Sahara : un parfum de victoire pour le Maroc

Le Maroc est proche de la victoire au Sahara, en obtenant le soutien d’Israël au plan d’autonomie après celui de l’Espagne, indique un célèbre journal britannique.

Tamuda Bay prête à accueillir les MRE

Les frontières ouvertes, les vols relancés, les mesures restrictives contre le covid assouplies, l’été s’annonce animé. Tamuda Bay fait aussi sa toilette pour accueillir le flot d’estivants locaux, des MRE et d’étrangers. Les préparatifs sur cette baie de...

Privés de salaire, les joueurs marocains menacent de faire grève

Les joueurs de plusieurs clubs du championnat marocain de football (Botola) menacent de lancer des mouvements de grève pour exiger le paiement de leurs salaires.

L’Espagne veut reporter la réouverture de la frontière de Ceuta avec le Maroc

Le Maroc s’apprête à rouvrir demain, jeudi, ses frontières terrestres avec l’Espagne à Ceuta et Melilla. La libre circulation des personnes et des biens devrait reprendre dans les deux sens, après deux ans d’inertie. Mais rien n’est moins...

Le rappeur marocain Morad fait entrer une expression dans le langage courant

Que signifie « MDLR », entendez littéralement «  Mec de la rue  »  ? Le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, qui en est le concepteur, explique ce qu’il faut comprendre par ces quatre lettres.