Maroc : du nouveau pour les crédits immobiliers

3 septembre 2019 - 16h20 - Economie - Ecrit par : G.A

Remue-ménage en vue dans le monde des crédits immobiliers. Des travaux en cours à Bank Al-Maghrib annoncent des changements significatifs sur le financement des logements au Maroc.

La nouvelle de ce changement dans le secteur de l‘immobilier est apportée par le journal l’Economiste. Les établissements bancaires semblent accorder une attention particulière à la LTV qui est le ratio calculé pour chaque client et qui constitue le rapport entre la valeur du bien immobilier et le montant du crédit que le client a contracté pour son financement. Ces institutions bancaires se préoccupent aussi de la DSTI, le rapport entre les charges de la dette et le revenu.

Le travail mené au sein de l’institution devrait déboucher sur l’instauration d’une limite pour la DSTI et l’instauration d’un « coussin » de fonds propres sectoriels pour faire face à l’exposition des banques aux risques dans le cadre du financement de l’immobilier.

Selon le journal, des changements devraient incessamment survenir dans le pilotage de la LTV et de la DSTI afin de mieux préserver les banques face aux risques des financements immobiliers, ainsi que pour mieux réguler le marché de l’immobilier en agissant sur la demande émanant des emprunteurs non solvables.

En 2018, le taux d’intérêt appliqué aux clients des banques s’est situé en moyenne autour des 6,4%, pour une production annuelle de 27,3 milliards de dirhams, écrit le journal, en s’appuyant sur des données publiées par la Banque Centrale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM) - Crise immobilière Maroc

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham encore en baisse face à l’euro

La devise marocaine est dépréciée de 0,57 % face à l’euro et de 0,34 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 26 janvier au 1ᵉʳ février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : du changement pour l’impôt sur le revenu foncier

La loi de finances 2023 a établi un nouveau régime fiscal en matière d’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers. Objectif, permettre aux contribuables prévoyant de céder leurs biens immeubles ou de droits réels s’y rattachant, de solliciter un...

Le dirham recule face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,21% vis-à-vis de l’euro, et est restée quasi-stable face au dollar américain durant la période du 19 au 25 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Le dirham en légère baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,42 % face à l’euro et s’est appréciée de 1,09 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 8 au 14 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,18 % face à l’euro et s’est appréciée de 2,68 % vis-à-vis du dollar américain, entre les mois de novembre et de décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,44% face à l’euro et s’est dépréciée de 0,69% vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 02 au 08 mai. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Le dirham perd de la valeur face à l’euro

Le dirham marocain a perdu de 0,78% face au dollar américain et de 0,48% vis-à-vis de l’euro, durant la période allant du 14 au 20 septembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.