Recherche

Le Maroc menacé par une crise alimentaire en 2030

14 mai 2015 - 19h00 - Economie

© Copyright : DR

La production de céréales au Maroc devrait enregistrer une importante baisse d’ici 2030, en raison du réchauffement climatique qui affecterait la pluviométrie de plusieurs pays africains à vocation agricole.

Ce constat alarmant a été dressé par Lahouari Bounoua, un éminent scientifique de la NASA, qui s’est basé dans ses recherches sur des observations satellitaires pour analyser notamment les changements climatiques et les interactions atmosphériques et biosphériques.

L’agriculture marocaine dépendant essentiellement de la pluie et du beau temps, "le reste n’étant que de la littérature", disait un économiste marocain, cette baisse de précipitations affectera négativement la production agricole du pays.

Le réchauffement climatique qui touchera principalement l’Afrique menace la sécurité alimentaire de tout le continent, où l’agriculture représente 32% du PIB et emploie 65% de la population active.

Le Maroc importe de 40 à 60% de ses besoins en blé tendre et dur et 100% pour le maïs, nécessaire à la production de la viande blanche, avait expliqué auparavant l’économiste marocain Najib Akesbi à Bladi.net

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact