Recherche

Maroc : le député « aux 17 milliards » s’adresse au juge

© Copyright : DR

5 novembre 2019 - 18h40 - Société

La Chambre criminelle près la Cour d’Appel de Casablanca a donné la parole au Président de la municipalité de Had Soualem, poursuivi dans une affaire de corruption, de dilapidation et d’escroquerie de deniers publics et d’abus de pouvoir.

Zine el Abidine Haouas a déclaré ignorer la raison de sa présence devant la Cour, et qu’il rejetait tous les chefs d’inculpation retenus contre lui.

"Je n’ai jamais fait l’objet de poursuites, et je ne me rappelle pas avoir visité un poste de gendarmerie", a-t-il soutenu.

L’ex-député a précisé qu’il a toujours été ferme avec ses employés, tout en oeuvrant à rendre un travail parfait et rigoureux. Suite à ces déclarations, le jury a décidé de se retirer pour la délibération.

Zine el Abidine Haouas avait été interpellé en juin 2017, suite à une plainte déposée par un entrepreneur, l’accusant de chantage. Ce dernier aurait été contraint de verser la somme de 800.000 dirhams, en échange de l’autorisation de construction d’un lotissement résidentiel.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact