Recherche

Maroc : les jeunes poursuivis pour avoir brandi le drapeau espagnol dans un stade acquittés

Le drapeau espagnol avait été brandi à Agadir

23 octobre 2018 - 09h40 - Société

Les quatre supporters du club Hassania Agadir poursuivis pour outrage au drapeau national après avoir brandi le drapeau de l’Espagne lors d’un match ont été acquittés lundi par le tribunal de première instance d’Agadir.

Trois d’entre eux comparaissaient libres au tribunal alors qu’un autre avait été placé en détention depuis son arrestation au début du mois d’octobre. Pour leur avocat, c’est une « décision juste et équitable » car il ne voit aucun outrage à brandir le drapeau espagnol dans un stade de football.

Le tribunal de Tétouan aura à se prononcer dans le cadre d’une affaire similaire où 19 jeunes mineurs sont poursuivis pour avoir brandi le drapeau espagnol lors d’un match de leur équipe et d’avoir crié des slogans comme « Viva España » pour protester contre la mort de Hayat Belkacem tuée par des balles de la Marine royale.

La semaine dernière, le jeune Soufiane Al-Nguad a été condamné à deux ans de prison ferme pour « outrage aux symboles de la nation », « appel à l’insurrection civile » ou encore « propagation de la haine » après des publications sur Facebook dénonçant la mort de la jeune femme et pour avoir relayé un appel à manifester des ultras de Tétouan.

« Mon client n’a ni fait l’apologie de la haine, ni insulté aucun symbole de la nation. Il a uniquement dénoncé la mort tragique de Hayat. La peine de deux ans ferme est extrêmement dure et exagérée », avait dénoncé son avocat.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact