Recherche

Maroc : prison ferme pour avoir manifesté avec le drapeau espagnol

Drapeau espagnol brandi dans un terrain

25 octobre 2018 - 11h00 - Société

Le tribunal de Tétouan vient de condamner 14 supporters à des peines allant de 1 à 10 mois de prison pour avoir manifesté avec le drapeau espagnol le mois dernier lors d’un match de football.

Ces jeunes entendaient protester contre la mort de Hayat Belkacem tuée quelques jours plus tôt par des balles de la Marine royale alors qu’elle se trouvait dans un go-fast en direction de l’Espagne en compagnie d’une vingtaine de personnes, toutes de nationalité marocaine.

Agés de 18 à 23 ans, ils étaient poursuivis pour « outrage au drapeau national« , « manifestation non autorisée » et « destruction de biens publics et privés », indique l’AFP qui cite le jugement transmis par leur avocat. Ce dernier a annoncé son intention de faire appel de la décision du tribunal.

Cinq jeunes mineurs doivent quant à eux passer devant le justice vendredi prochain, précise la même source.

La mort de la jeune femme originaire de Tétouan avait suscité une vive émotion dans tout le pays notamment dans sa ville où des ultras avaient appelé à manifester sur le terrain et en dehors. L’hymne national avait été sifflé en direct à la télévision, une première dans le pays.

En début de semaine, un supporter de l’équipe d’Agadir avait été acquitté pour avoir brandi le drapeau de l’Espagne lors d’un match de son équipe. Il était en détention depuis une quinzaine de jours.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact