Recherche

Maroc : l’épouse du terroriste Abderrazak A. passe aux aveux

© Copyright : DR

17 septembre 2020 - 12h40 - Société

Alors qu’elle avait nié l’implication de son mari dans les attentats que préparait une cellule terroriste démantelée, la semaine dernière, dans les villes de Témara, Tanger, Tiflet et Skhirate, la femme d’Abderrazak A. alias le « moul triporteur » passe finalement aux aveux.

Lors de son audition lundi, la femme du terroriste a déclaré que son conjoint l’avait mise au courant des attentats que lui et ses « frères d’armes » s’apprêtaient à commettre, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Elle ajoutera que son mari lui avait demandé de prendre soin de leurs deux filles, car il pourrait se retrouver en prison ou finir en martyr après les attentats. Aussi, a-t-elle précisé que le chef de la cellule terroriste préparait des explosifs dans une grande cocotte-minute après avoir cherché le mode opératoire sur internet.

L’épouse d’Abderrazak A. a révélé que son mari comptait égorger l’un des habitants du quartier où il habitait parce que celui-ci a épousé la doctrine chiite. Elle a également confié que son mari rapportait des produits et des liquides suspects à la maison et les cachait dans la cuisine et dans d’autres endroits. Lors de l’opération de démantèlement de la cellule terroriste, le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a procédé à la saisie desdits produits.

La révélation la plus surprenante, c’est que la femme du terroriste dit avoir, elle aussi, prêté allégeance à l’État islamique (EI) en Irak et Syrie après son mariage avec le chef de la cellule.

Mots clés: Terrorisme , Attentat , Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) , Tanger

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact