Le Maroc aide l’Espagne et l’Autriche à arrêter deux terroristes

6 août 2022 - 13h20 - Ecrit par : S.A

Une opération menée en coordination avec le Centre national de renseignement espagnol (CNI) et avec l’étroite collaboration de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Maroc, du FBI, de l’agence autrichienne de sécurité et de renseignement (DSN) et des autorités policières allemandes et Europol s’est soldée par l’arrestation de deux terroristes marocains de retour de Syrie.

Le ministère espagnol de l’Intérieur a, dans un communiqué, fait savoir que deux terroristes marocains ont été arrêtés pour leur appartenance présumée à une organisation terroriste après être entrés ensemble clandestinement en Europe par la « route des Balkans ». L’Audience nationale a émis un mandat d’arrêt européen (MAE) contre l’un d’entre eux dans le cadre d’une enquête menée par le Commissariat général de renseignement. Son arrestation a eu lieu en Autriche. Le second a, lui, été interpellé à Mataro (Barcelone), où il était arrivé il y a quelques jours.

À lire : Les efforts antiterroristes du Maroc sont « plus exhaustifs » que celles des États-Unis et de l’UE

L’enquête a commencé au début de l’année, à la suite des informations obtenues par le Commissariat général de renseignement, lesquelles font état de que deux combattants terroristes étrangers, liés à l’Espagne et de nationalité marocaine projetaient d’entrer en Europe. L’un des détenus avait vécu en Espagne avant de se rendre dans une zone de conflit en 2014, tandis que l’autre était parti l’année suivante du Maroc. Ce dernier n’avait jamais vécu en Espagne, mais la plupart des membres de sa famille y vivaient depuis sept ans, fait savoir la même source.

À lire :Le Maroc a aidé la France à déjouer une attaque terroriste

Selon le département espagnol de l’Intérieur, les deux suspects ont rejoint des groupes liés à Al-Qaïda en Syrie, où ils ont reçu une formation militaire pour acquérir une expérience du combat. Après la perte de territoires dans la zone syro-irakienne par les groupes terroristes, tous deux ont réussi à se rendre en Turquie, où ils vivaient depuis quelques mois dans l’espoir de pouvoir passer clandestinement en Europe, précise la même source. C’est ainsi qu’ils ont été arrêtés après être entrés en Europe il y a deux mois, en empruntant la route des Balkans : la Turquie, la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie et l’Autriche.

Tags : Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Espagne - Autriche - Syrie - Allemagne - Arrestation - Terrorisme

Aller plus loin

Deux présumés terroristes dont un Marocain arrêtés à Malaga

Des agents du Groupe d’action rapide (GAR), une unité d’élite de la Garde civile espagnole, ont arrêté deux hommes, l’un de nationalité marocaine et l’autre originaire de Melilla,...

Jusqu’à 15 ans de prison pour terroristes marocains

La Cour d’appel à Salé a reconnu coupables les cinq membres de la cellule terroriste d’Ourika, les condamnant à des peines de prison allant de 4 à 15  ans de prison...

Le Maroc a aidé la France à déjouer une attaque terroriste

Le Maroc par le biais de la DGST a permis à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) de la France d’interpeller dimanche dernier à Béziers, cinq femmes dont une...

Les efforts antiterroristes du Maroc sont « plus exhaustifs » que celles des États-Unis et de l’UE

L’expert américain en questions liées à la lutte contre le terrorisme Ido Levy, chercheur associé au Washington Institute for Near East Policy, estime que les efforts déployés par...

Nous vous recommandons

Maroc : vers l’interdiction des applications de covoiturage à Meknès

Meknès envisage d’interdire les applications de covoiturage en raison des tensions entre les chauffeurs de taxi et les sociétés offrant ce service de mise en relation de conducteurs et voyageurs.

Les aéroports marocains se préparent à accueillir les touristes

Suite à l’annonce de la réouverture des frontières, l’Office national des aéroports (ONDA), a prévu un plan spécial pour accueillir les voyageurs au départ et vers le Maroc dans les meilleures conditions, tout en leur assurant des mesures sanitaires...

Voici les dates du ramadan en France, selon le CTMF

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) vient d’annoncer les dates de début et de fin du mois de ramadan. Ceci, en se basant sur des calculs astronomiques.

Brahim Ghali au sommet UE-UA ? l’Europe veut-elle brouiller ses relations avec le Maroc ?

Brahim Ghali, chef du mouvement indépendantiste Polisario et par ailleurs président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » serait attendu au sixième sommet Union européenne-Union africaine, auquel le Maroc participera également. Son...

FA Cup : Hakim Ziyech encore homme du match

L’international marocain Hakim Ziyech continue d’exceller en club. Samedi, le milieu de terrain de Chelsea a été une nouvelle fois désigné homme du match après ses performances impressionnantes en FA Cup, face à Plymouth...

Israël : ce qu’il faut savoir sur la demande de visa marocain

La reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël est effective et globale. Après l’annonce des vols directs entre les deux pays, le bureau de liaison du royaume, a publié la procédure à suivre pour introduire une demande de visa marocain...

Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

L’Espagne a annoncé vendredi son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc. En retour, le royaume s’est engagé à respecter « l’intégrité territoriale » de l’Espagne, ce qui signifie qu’il renonce à ses envies annexionnistes sur Ceuta, Melilla et...

L’escroquerie à la « Samaoui » sévit aussi en France

À Roubaix, une Maghrébine âgée s’est fait dérober, par ruse, ou par ce qui ressemble à de l’hypnose ou la “Samaoui”, les bijoux de famille, fin janvier. Le présumé voleur serait un Marocain.

Royal Air Maroc peu optimiste, malgré la reprise des vols

Royal Air Maroc (RAM) affiche peu d’optimisme quant à un retour à la normale très rapidement. Les perspectives chez la compagnie aérienne nationale sont peu positives.

Un couple de Français se retrouve seul dans un Airbus de 140 places pour rentrer du Maroc

Deux billets à 190 euros en main, un couple originaire de l’Ain embarque tout seul sur un vol de l’Airbus A319 d’Air France de 138 fauteuils vides pour rallier l’aéroport de Roissy.