Maroc-Espagne : la rencontre de haut niveau en préparation

30 août 2021 - 14h20 - Ecrit par : A.P

Le Maroc organisera la réunion de haut niveau avec l’Espagne dans les prochaines semaines. Son ambassadrice à Madrid, Karima Benyaich, s’occupera des préparatifs dès qu’elle retournera à son poste, probablement cette semaine.

L’ambassadrice Benyaich avait été convoquée à Rabat le 20 mai pour des consultations en raison de la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne ouverte après l’arrivée de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario. Le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita, lors d’une conférence de presse, avait déclaré que Benyaich « ne retournera pas à Madrid tant que la crise durera, et la crise durera tant que sa véritable cause perdure ».

À lire : Maroc-Espagne : la réunion de haut niveau reportée jusqu’à nouvel ordre

Benyaich reprendra son poste à Madrid probablement cette semaine, après trois mois de crise, croit savoir Diario Vasco. Et sa première mission, sera d’organiser la rencontre de haut niveau entre les deux pays, initialement prévue en décembre 2020, puis reportée pour raison de crise sanitaire selon les sources officielles marocaines. Reprogrammée pour février 2021, la rencontre n’a jamais eu lieu.

Dans son discours de la Fête du Trône, le roi Mohammed VI a exprimé sa volonté de reprendre les relations avec l’Espagne « dans un climat de confiance, de transparence et de responsabilité ». Le président du gouvernement Pedro Sanchez a répondu un jour plus tard, soulignant que les deux pays sont « des pays alliés, voisins et frères. Si la confiance, le respect et la collaboration prévalent entre les deux pays, il sera possible de construire une relation sur des bases beaucoup plus solides que celles que nous avons eues jusqu’à présent ».

À lire : La réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne reportée

Dans cette nouvelle dynamique d’ouvrir « une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays », la réunion de haut niveau pourrait enfin se tenir. À l’occasion, les deux partenaires pourraient échanger sur les questions d’intérêt commun tels que la gestion des flux migratoires, le renforcement des relations économiques, la transition écologique, etc. Mais avant la tenue du sommet, le ministre José Manuel Albares devrait effectuer sa première visite officielle au Maroc.

Tags : Espagne - Diplomatie

Aller plus loin

Rencontre annoncée entre Bourita et Albares ce mercredi à New York

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, rencontrera ce mercredi à New York son homologue espagnol, José Manuel Albares, en marge de l’Assemblée générale des...

La réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne reportée

La Réunion de Haut Niveau qui devrait réunir le Maroc et l’Espagne la semaine prochaine n’aura finalement pas lieu. Elle vient d’être annulée et repoussée à février 2021. Raison...

Réunion de haut niveau Maroc-Espagne le mois prochain

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez est attendu à Rabat le 17 décembre prochain. Avec le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, il va coprésider la 12ᵉ réunion de...

Maroc-Espagne : la frontière de Melilla sera au cœur de la rencontre de haut niveau

La question de la réouverture et du renforcement de la frontière de Melilla fera sans doute partie des sujets abordés lors de la prochaine rencontre de haut niveau entre le Maroc...

Nous vous recommandons

Air Arabia et Royal Air Maroc assurent le rapatriement entre le Maroc et l’Europe

Afin de permettre aux voyageurs bloqués au Maroc, suite à la suspension des liaisons aériennes en provenance et à destination du royaume, Air Arabia a programmé une cinquantaine de vols spéciaux entre le Maroc et plusieurs pays européens du 1ᵉʳ au 6...

Ihsane Haouach démissionne pour «  attaques personnelles  » et «  cyberharcèlement  »

La commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes (IEFH), Ihsane Haouach, cède sous la pression de certains partis d’opposition et même de l’intérieur du gouvernement comme le MR, qui se sont attaqués à son...

Maroc : lourde peine pour le fils d’un parlementaire impliqué dans un trafic de drogue

La Chambre des crimes financiers près le tribunal de Rabat a condamné le fils d’un parlementaire connu dans le Nord du royaume à huit ans de prison ferme pour son implication dans une tentative de trafic international de...

L’expulsion de l’imam marocain Mohamed Toujgani confirmée

Le recours de Mohamed Toujgani, imam principal de Molenbeek contre le retrait de son droit de séjour, a été rejeté par la justice belge ce vendredi 5 aout.

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,20 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,13 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 23 au 28 juillet 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Des militaires aux frontières de Sebta et Melilla ?

Le chef de file de l’opposition et président du Parti populaire (PP), Pablo Casado, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de renforcer la sécurité au niveau des frontières de Sebta et Melilla en y déployant un contingent militaire...

Nouvelle dispartition de Mohamed Ihattaren

Où se cache Mohamed Ihattaren ? Le jeune joueur néerlandais d’origine marocaine, est de nouveau introuvable. Prêté par la Juventus à l’Ajax d’Amsterdam, le joueur n’a pas donné signe de vie depuis des semaines. Une situation qui inquiète les dirigeants des...

Sebta et Melilla : l’obligation de visa aux Marocains prolongée d’un mois

L’Espagne a prolongé d’un mois à compter de ce mercredi 15 juin, la mesure exigeant aux Marocains le visa avant d’entrer à Sebta et Melilla.

La presse espagnole salue le discours du roi Mohammed VI

Plusieurs médias espagnols ont salué le discours du roi Mohammed VI du 20 août, notamment son souhait d’inaugurer « une étape inédite » dans les relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne, basées sur « la confiance, la transparence, la considération...

Maroc : les producteurs d’huile d’olive déçus

En pleine campagne oléicole, les producteurs marocains d’huile d’olive et d’olives de table se préparent à de faibles rendements. Les pertes cette année sont estimées à 30 %, en raison de la pluviométrie.