Maroc-Espagne : la rencontre de haut niveau en préparation

30 août 2021 - 14h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le Maroc organisera la réunion de haut niveau avec l’Espagne dans les prochaines semaines. Son ambassadrice à Madrid, Karima Benyaich, s’occupera des préparatifs dès qu’elle retournera à son poste, probablement cette semaine.

L’ambassadrice Benyaich avait été convoquée à Rabat le 20 mai pour des consultations en raison de la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne ouverte après l’arrivée de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario. Le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita, lors d’une conférence de presse, avait déclaré que Benyaich « ne retournera pas à Madrid tant que la crise durera, et la crise durera tant que sa véritable cause perdure ».

À lire : Maroc-Espagne : la réunion de haut niveau reportée jusqu’à nouvel ordre

Benyaich reprendra son poste à Madrid probablement cette semaine, après trois mois de crise, croit savoir Diario Vasco. Et sa première mission, sera d’organiser la rencontre de haut niveau entre les deux pays, initialement prévue en décembre 2020, puis reportée pour raison de crise sanitaire selon les sources officielles marocaines. Reprogrammée pour février 2021, la rencontre n’a jamais eu lieu.

Dans son discours de la Fête du Trône, le roi Mohammed VI a exprimé sa volonté de reprendre les relations avec l’Espagne « dans un climat de confiance, de transparence et de responsabilité ». Le président du gouvernement Pedro Sanchez a répondu un jour plus tard, soulignant que les deux pays sont « des pays alliés, voisins et frères. Si la confiance, le respect et la collaboration prévalent entre les deux pays, il sera possible de construire une relation sur des bases beaucoup plus solides que celles que nous avons eues jusqu’à présent ».

À lire : La réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne reportée

Dans cette nouvelle dynamique d’ouvrir « une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays », la réunion de haut niveau pourrait enfin se tenir. À l’occasion, les deux partenaires pourraient échanger sur les questions d’intérêt commun tels que la gestion des flux migratoires, le renforcement des relations économiques, la transition écologique, etc. Mais avant la tenue du sommet, le ministre José Manuel Albares devrait effectuer sa première visite officielle au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Diplomatie

Aller plus loin

Réunion de haut niveau Maroc-Espagne le mois prochain

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez est attendu à Rabat le 17 décembre prochain. Avec le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, il va coprésider la 12ᵉ réunion de...

La réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne reportée

La Réunion de Haut Niveau qui devrait réunir le Maroc et l’Espagne la semaine prochaine n’aura finalement pas lieu. Elle vient d’être annulée et repoussée à février 2021. Raison...

Nasser Bourita reçu par José Manuel Albares

À Madrid, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et son homologue espagnol ont discuté, ce vendredi...

Pedro Sanchez veut rétablir de bonnes relations avec le Maroc

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a déclaré, en marge de la 76ᵉ session de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York, que l’Espagne tient « une grande opportunité...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.