Espagne : des parlementaires demandent la tenue en urgence de la réunion de haut niveau avec le Maroc

24 avril 2021 - 21h20 - Ecrit par : A.P

Le Groupe parlementaire du Parti populaire (PP) a demandé à la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Arancha González Laya, de retenir en urgence avec le Maroc une date pour la tenue de la réunion de haut niveau. Pour ces parlementaires, les questions d’ordre bilatéral en instance, se multiplient.

« Moins on en dit, et plus les problèmes de grande importance s’accumulent ; nos relations bilatérales deviennent complexes  », a déclaré dans un communiqué, le Groupe parlementaire du Parti populaire qui a adressé plusieurs questions au gouvernement.

La première concerne la fermeture par le Maroc, depuis juillet 2018, des douanes à Melilla par où transitent les produits de contrebande. Une situation qui s’est aggravée avec la fermeture en mars 2020 des frontières pour raison de crise sanitaire. « Allez-vous continuer à accepter en silence la fermeture des frontières avec tous les dommages qu’elle entraîne ? », demande le PP.

Le Groupe parlementaire a aussi interpellé le gouvernement espagnol sur le rôle qu’il entend jouer dans la résolution du conflit au Sahara et l’exhorte à aborder la question avec le nouveau président des États-Unis. « Le président Sánchez n’a pas encore échangé avec le président Biden qui, depuis son élection, s’est déjà entretenu avec 23 dirigeants étrangers. L’Espagne aurait-elle perdu de l’influence sur la scène internationale  ?  », veulent savoir les parlementaires.

Le député du PP, Gutiérrez Díaz de Otazu, pour sa part, a déploré le silence et la passivité des autorités espagnoles face à la situation des villes autonomes de Ceuta et Melilla. « Ces trois dernières années, Melilla a éprouvé des difficultés croissantes à maintenir son modèle économique, social et commercial en raison des décisions unilatérales adoptées par le Maroc  », a-t-il déclaré, soulignant que le PP continuera à interpeller le gouvernement sur la question.

Tags : Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Melilla - Crise économique - Douane

Aller plus loin

Ceuta et Melilla, au cœur de la crise entre le Maroc et l’Espagne

Ceutaet Melilla vivent une crise économique sévère depuis la fermeture des frontières avec le Maroc le 20 mars 2020. Les deux enclaves espagnoles n’en peuvent plus de cette...

Maroc-Espagne : la rencontre de haut niveau en préparation

Le Maroc organisera la réunion de haut niveau avec l’Espagne dans les prochaines semaines. Son ambassadrice à Madrid, Karima Benyaich, s’occupera des préparatifs dès qu’elle...

Ceuta et Melilla étouffées par le Maroc

Les villes de Ceuta et Melilla subissent depuis des années la pression économique du Maroc. Étouffées, elles estiment être laissées à leur sort par le gouvernement espagnol. Selon...

Espagne : le gouvernement rejette l’idée d’une menace marocaine de prendre Ceuta et Melilla

Le parti d’extrême droite Vox exige du gouvernement une plus grande sécurité dans les villes de Ceuta et Melilla. En réponse, le gouvernement promet d’allouer les ressources...

Nous vous recommandons

La crise Maroc-Espagne a profité aux compagnies maritimes française et italienne

Deux compagnies maritimes, l’une française et l’autre italienne, ont bien tiré profit de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid. La compagnie marseillaise La Méridionale a renforcé sa ligne avec Tanger Med, augmentant le flux de passagers et de...

Une championne marocaine d’athlétisme à la rue (vidéo)

La championne marocaine d’athlétisme, Faiza Bachar vit depuis plus d’un an dans une maison qui menace de s’écrouler. Elle y occupe une pièce qui, comme on peut s’en douter, est sans sanitaires. C’est le prix à payer pour n’avoir pas pu reconstruire sa maison...

Le message de Badr Hari après le combat contre Arkadiusz Wrzosek

Le champion marocain de kick-boxing Badr Hari n’a pas pu avoir sa revanche face au Polonais Arkadiusz Wrzosek samedi 19 mars à Hasselt en Belgique, lors du Glory 80, suspendu après des échauffourées.

Découverte d’une espèce méconnue de rhinocéros au Maroc

Des chasseurs de fossiles ont découvert les restes d’une espèce méconnue jusqu’ici de rhinocéros à Ouarzazate. Deux chercheurs ont mené une étude de paléontologie dont les résultats ont récemment été publiés.

Retour de Ziyech : coup de pression sur le coach Vahid

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine de football (FRMF) fait pression sur le coach Vahid Halilhodzic au sujet du retour de Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui en équipe nationale. Le patron du football affirme avec force que les portes de...

La France affrète un nouveau ferry pour le retour des Français au Maroc

Un nouveau ferry reliant Tanger Med à Marseille a été affrété, afin de permettre aux Français, aux citoyens européens et aux résidents permanents en France, voyageant à bord d’un véhicule immatriculé en Europe de rentrer chez eux. Le départ du bateau aura lieu...

Voici les voitures les plus vendues au Maroc depuis le début de l’année

Le marché automobile continue sur sa bonne dynamique cette année. À fin novembre dernier, les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 156 920 unités soit une hausse de 8,97 % par rapport à la même période de 2019. Les marques Dacia et Dongfeng Sokon...

Royal Air Maroc lance une nouveauté pour les voyageurs

Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en service d’une nouvelle plateforme pour satisfaire aux préoccupations des passagers liées aux restrictions sanitaires.

Gad Elmaleh solidaire avec le petit Rayan coincé dans un puits

L’humoriste canado-marocain Gad Elmaleh est bouleversé par l’histoire de Rayan, un garçonnet de 5 ans, coincé dans un puits profond de 45 cm de diamètre depuis mardi dernier, après une chute accidentelle.

Le chien de Rayan refuse de quitter la tombe du garçonnet

Quelques jours après l’enterrement de Rayan, le garçonnet de 5 ans resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre près de la résidence familiale dans le village d’Ighrane pendant 5 jours, après une chute accidentelle, son chien refuse de quitter sa...