Recherche

Le Maroc, les États-Unis et Israël signent une déclaration conjointe

© Copyright : DR

22 décembre 2020 - 22h40 - Maroc - Par: S.A

Le roi Mohammed VI a reçu, mardi 22 décembre, en audience une délégation composée de Jared Kushner, conseiller principal du président américain sortant Donald Trump, de Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale d’Israël et d’Avrahm Joel Berkowitz, assistant spécial du président des États-Unis d’Amérique et représentant spécial pour les négociations internationales. À l’issue de la rencontre, le Maroc, les États-Unis et Israël ont signé une déclaration conjointe.

Lors de l’audience, le roi Mohammed VI a réitéré sa pleine satisfaction quant aux résultats historiques de l’entretien que le souverain a eu, le 10 décembre 2020, avec le président américain sortant Donald Trump. La proclamation présidentielle reconnaissant la marocanité du Sahara, ainsi que les mesures annoncées pour la reprise des mécanismes de coopération avec Israël, constituent des développements majeurs pour le renforcement de la paix et de la stabilité régionale, indique un communiqué du cabinet royal.

Ces mesures concernent l’autorisation des compagnies aériennes israéliennes pour transporter des membres de la communauté juive marocaine et des touristes israéliens vers le Maroc, la pleine reprise des contacts et des relations diplomatiques et officiels avec Israël au niveau approprié, la promotion d’une coopération économique bilatérale dynamique et innovante, et l’action en vue de la réouverture des bureaux de liaison à Rabat et à Tel Aviv, précise la même source.

Le souverain a félicité M. Kushner pour le travail substantiel accompli depuis sa visite au Maroc en mai 2018, et qui a permis de réaliser ce tournant historique en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc et ce développement prometteur pour la paix au Moyen-Orient, poursuit le communiqué. S’adressant à M. Meir, le roi Mohammed VI a souligné les liens particuliers avec la communauté juive marocaine, et notamment ses membres occupant des postes de responsabilité en Israël.

Le souverain a réitéré, enfin, la position cohérente, constante et inchangée du royaume du Maroc sur la question palestinienne, basée sur la solution à deux États vivant côte à côte, dans la paix et la sécurité ; les négociations entre les parties palestinienne et israélienne comme seul moyen de parvenir à un règlement global et définitif ; et son attachement personnel en tant que président du Comité d’Al Qods, à la sauvegarde du caractère musulman de la Ville Sainte, ajoute la même source.

Mots clés: États-Unis , Mohammed VI , Israël

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact