Recherche

Maroc : une fête de mariage finit au commissariat

© Copyright : DR

18 juin 2020 - 13h00 - Société

Alors qu’ils se trouvent dans la zone 1, invités et mariés ont fini la célébration d’un mariage qui se déroulait dans la commune de Laqliâ relevant de la préfecture d’Inezgane-Aït Melloul, près d’Agadir dans les locaux de la gendarmerie. Il leur est reproché d’avoir violé l’état d’urgence sanitaire et le confinement.

Alors que le couple célébrait son mariage avec invités et groupe musical, les gendarmes sont arrivés sur les lieux pour les embarquer tous, rapporte Assabah. En tout, les membres de la brigade de la gendarmerie, ont interpellé, mardi, neuf personnes, dont les mariés. Ils sont tous accusés de violation de l’état d’urgence sanitaire décrété en vue de freiner la propagation du coronavirus dans le royaume.

Les mariés ont prétexté de l’assouplissement des mesures de sécurité sanitaire dans la zone 1 pour célébrer leur mariage. Pourtant, le communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de la Santé qui annonçait l’allègement du confinement et définissait ces deux zones a été on ne peut plus clair. Les rassemblements sont formellement interdits.

Le couple et ses invités encourent 1 à 3 mois d’emprisonnement et une amende de 300 à 1300 DH .

Mots clés: Gendarmerie Royale , Agadir , Aït Melloul , Mariage

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact