Le Maroc veut fibrer 50% de la population d’ici 2025

24 juin 2021 - 18h40 - Economie - Ecrit par : J.D

Le Maroc montre son ambition dans la fibre optique. Le Chef du gouvernement vient d’affirmer, à l’occasion du Conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), vouloir fibrer au moins 50 % de la population marocaine d’ici 2025.

Cette volonté de faire du secteur des télécommunications au Maroc l’un des principaux leviers, va permettre de combler la fracture numérique et réduire les disparités sociales et spatiales.

El Otmani a précisé que l’ambition gouvernementale est de généraliser l’accès à l’internet de haut débit dans toutes les régions du royaume et de très haut débit dans les zones à forte activité économique. Une vision qui entre en ligne avec les conclusions de la Commission spéciale sur le modèle de développement, précise le communiqué. Aussi, a-t-il invité l’ANRT à mettre en œuvre un plan national de connexion optique pour couvrir, avant fin 2025, au moins 50% des ménages marocains avec des services de fibre optique à très haut débit atteignant au moins 100 mégabits par seconde.

À lire : Coût de l’Internet mobile : le Maroc dans le top 10 en Afrique

Soulignant le rôle majeur joué par le secteur des télécommunications pour sécuriser et assurer la continuité des services et transactions durant la pandémie du coronavirus, le Chef du gouvernement a noté que l’usage d’internet, qui s’est envolé de 55%, aura atténué les répercussions de cette crise. Il a permis notamment la continuité du travail, d’enseignement, de formation, du commerce et de communication audio et visuelle.

Ces réalisations ont été atteintes grâce au stock suffisant dont dispose le Maroc en matière d’équipements à même de satisfaire les besoins de la clientèle et des opérateurs télécoms, s’est félicité El Otmani, citant aussi l’accès gratuit aux plateformes et sites dédiés à l’enseignement et la formation à distance, ainsi que certaines plateformes à fonction sociale. Il a appelé à cet effet, les acteurs à poursuivre les efforts pour garantir des solutions innovantes, adaptées et de qualité répondant à leurs besoins.

Sujets associés : Rabat - Télécoms - Hi Tech - Internet - Gouvernement marocain

Aller plus loin

La connexion internet du Maroc demeure la meilleure du Maghreb

Le Maroc affiche la meilleure connexion du Maghreb, loin devant l’Algérie, la Libye et la Tunisie. C’est ce que révèle le classement mondial du site spécialisé Speedtest Global...

Le Maroc parmi les bénéficiaires du méga-projet de fibre optique Medusa

Le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et d’autres pays sont parmi les bénéficiaires du méga-projet de fibre optique Medusa pour lequel la Commission européenne a signé un accord avec...

Coût de l’Internet mobile : le Maroc dans le top 10 en Afrique

Le Maroc propose l’un des meilleurs prix pour accéder à l’Internet mobile en Afrique. Il est classé 10ᵉ sur le continent en termes de coût de l’Internet mobile, selon un rapport...

Maroc : un site internet spécial dédié au coronavirus

Un site internet interactif, dédié à l’actualité sur le nouveau coronavirus, a été lancé mercredi par le ministère de la Santé.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son application.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.