Le Maroc veut fibrer 50% de la population d’ici 2025

24 juin 2021 - 18h40 - Ecrit par : J.D

Le Maroc montre son ambition dans la fibre optique. Le Chef du gouvernement vient d’affirmer, à l’occasion du Conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), vouloir fibrer au moins 50 % de la population marocaine d’ici 2025.

Cette volonté de faire du secteur des télécommunications au Maroc l’un des principaux leviers, va permettre de combler la fracture numérique et réduire les disparités sociales et spatiales.

El Otmani a précisé que l’ambition gouvernementale est de généraliser l’accès à l’internet de haut débit dans toutes les régions du royaume et de très haut débit dans les zones à forte activité économique. Une vision qui entre en ligne avec les conclusions de la Commission spéciale sur le modèle de développement, précise le communiqué. Aussi, a-t-il invité l’ANRT à mettre en œuvre un plan national de connexion optique pour couvrir, avant fin 2025, au moins 50% des ménages marocains avec des services de fibre optique à très haut débit atteignant au moins 100 mégabits par seconde.

À lire : Coût de l’Internet mobile : le Maroc dans le top 10 en Afrique

Soulignant le rôle majeur joué par le secteur des télécommunications pour sécuriser et assurer la continuité des services et transactions durant la pandémie du coronavirus, le Chef du gouvernement a noté que l’usage d’internet, qui s’est envolé de 55%, aura atténué les répercussions de cette crise. Il a permis notamment la continuité du travail, d’enseignement, de formation, du commerce et de communication audio et visuelle.

Ces réalisations ont été atteintes grâce au stock suffisant dont dispose le Maroc en matière d’équipements à même de satisfaire les besoins de la clientèle et des opérateurs télécoms, s’est félicité El Otmani, citant aussi l’accès gratuit aux plateformes et sites dédiés à l’enseignement et la formation à distance, ainsi que certaines plateformes à fonction sociale. Il a appelé à cet effet, les acteurs à poursuivre les efforts pour garantir des solutions innovantes, adaptées et de qualité répondant à leurs besoins.

Tags : Rabat - Télécoms - Hi Tech - Internet - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Coût de l’Internet mobile : le Maroc dans le top 10 en Afrique

Le Maroc propose l’un des meilleurs prix pour accéder à l’Internet mobile en Afrique. Il est classé 10ᵉ sur le continent en termes de coût de l’Internet mobile, selon un rapport du...

Maroc : un site internet spécial dédié au coronavirus

Un site internet interactif, dédié à l’actualité sur le nouveau coronavirus, a été lancé mercredi par le ministère de la Santé.

La connexion internet du Maroc demeure la meilleure du Maghreb

Le Maroc affiche la meilleure connexion du Maghreb, loin devant l’Algérie, la Libye et la Tunisie. C’est ce que révèle le classement mondial du site spécialisé Speedtest Global...

Nous vous recommandons

Marrakech : il tue son épouse lors d’une dispute sur l’achat du mouton de l’Aïd

Un homme a tué sa femme à coups de couteau, à leur domicile, lundi, après qu’une dispute sur l’achat du mouton de l’Aïd Al Adha a éclaté au sein du couple. Un mandat de recherche a été émis à l’encontre du conjoint en fuite après le...

Sebta et Melilla sont marocaines selon le parlement arabe

Le parlement arabe vient de voter une résolution en procédure d’urgence pour reconnaître Ceuta et Melilla comme des « villes marocaines ».

France : une vidéo « islamophobe » fait polémique

Deux adolescents imitent les musulmans en train de prier dans une classe et se font filmer par leur professeur. La vidéo de 10 secondes montrant la scène, publiée sur Twitter vendredi dernier, fait...

Antonio Guterres a rendu son rapport sur le Sahara

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, se dit préoccupé par la reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario, estimant que c’est un «  revers politique vers l’obtention d’une solution politique  ...

La France appelle le Maroc et l’Algérie au dialogue

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc continue de susciter des réactions. Après la Ligue arabe, c’est au tour de la France d’appeler les deux pays « au dialogue...

Maroc-Espagne : le nouveau ministre des affaires étrangères veut rétablir le dialogue

Fraichement nommé à l’issue du remaniement du gouvernement, José Manuel Albares, le nouveau chef de la diplomatie espagnole fait du rétablissement du dialogue entre Madrid et Rabat une de ses priorités.

L’Algérie boycotte un tournoi au Maroc

L’Algérie a refusé de participer à la prochaine édition de la coupe du monde des avocats, prévue ce mois-ci au Maroc. Raison évoquée : l’invitation par le royaume de l’équipe d’Israël.

Deux joueurs marocains contrôlés pour dopage

Deux joueurs marocains ont subi des tests antidopages, quelques minutes après la victoire du Maroc contre la Guinée Conakry, mardi 12 octobre dernier. Le résultat est sans appel.

Grupotec quitte le Maroc à cause « d’obstacles administratifs »

La société d’ingénierie Grupotec a décidé de fermer son bureau au Maroc et de renforcer sa présence en Europe et notamment en Espagne, où elle a d’importants projets en construction et en développement dans le secteur des énergies...

Découverte d’un grand gisement de lithium au Maroc

Le Maroc a découvert d’ « importantes quantités » de lithium, situées dans la zone frontalière avec la Mauritanie. Un gisement qui laisse présager une indépendance du royaume par rapport à cette matière première et un renforcement du secteur des énergies...