Coût de l’Internet mobile : le Maroc dans le top 10 en Afrique

29 avril 2021 - 23h00 - Economie - Ecrit par : A.P

Le Maroc propose l’un des meilleurs prix pour accéder à l’Internet mobile en Afrique. Il est classé 10ᵉ sur le continent en termes de coût de l’Internet mobile, selon un rapport du site Cable.co.uk.

Le coût de l’Internet mobile en Afrique est l’un des plus bas, a indiqué un rapport du site Cable.co.uk. Avec un prix moyen d’un gigaoctet de données mobiles évalué à 0,88 dollar, le Maroc est classé 10ᵉ, devant la Tunisie qui occupe la 14ᵉ place avec 1,09 dollar. L’Algérie tient la première place de ce classement avec un prix moyen de 0,51 dollar, devançant ainsi la Somalie (0,6 dollar par gigaoctet), le Ghana (0,66 dollar) ou la Libye (0,74 dollar).

À l’échelle mondiale, le Maroc est 45ᵉ sur 230 pays évalués, loin devant la Tunisie classée 59ᵉ et derrière l’Algérie qui occupe la 16ᵉ place. Avec un prix moyen d’un gigaoctet de données évalué à 0,05 dollar, Israël occupe la première place du classement mondial. La Guinée équatoriale, quant à elle, ferme la marche avec un coût moyen évalué à 49,67 dollars.

Sujets associés : Classement - Prix - Internet

Aller plus loin

Le Maroc parmi les bénéficiaires du méga-projet de fibre optique Medusa

Le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et d’autres pays sont parmi les bénéficiaires du méga-projet de fibre optique Medusa pour lequel la Commission européenne a signé un accord avec...

Le Maroc parmi les pays africains les moins chers pour les données mobiles

Le Maroc figure dans le top 5 des pays africains les moins chers pour les données mobiles. C’est ce qui ressort du classement d’un site spécialisé.

Voici les nouvelles offres internet d’Inwi

L’opérateur Inwi a lancé une nouvelle gamme de forfaits mobiles adaptés au confinement au Maroc.

Le Maroc veut fibrer 50% de la population d’ici 2025

Le Maroc montre son ambition dans la fibre optique. Le Chef du gouvernement vient d’affirmer, à l’occasion du Conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?