Le Maroc veut durcir la réglementation des forages de puits après la mort tragique de Rayan

8 février 2022 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le président du groupe istiqlalien à la Chambre des représentants, Noureddine Moudian, s’est emparé de l’accident tragique de Rayan pour appeler à une révision de la réglementation des forages de puits.

Le parlementaire a demandé l’arrêt des forages anarchiques de puits qui ne respectent pas la réglementation en vigueur, déplorant le fait que les puits creusés en période de sécheresse ne soient plus remblayés. Dans une déclaration à Hespress, Moudian a indiqué que l’incident tragique de Rayan rappelle l’urgente nécessité de réviser la réglementation des forages de puits en simplifiant les procédures juridiques.

À lire : Après le décès de Rayan, le Maroc veut traquer les responsables des puits clandestins

« Il est de notre devoir d’alerter les autorités et de sensibiliser les citoyens au danger que représentent les puits anarchiques pour la vie des citoyens et même des animaux », a alerté le député, assurant que la question sera étudiée au parlement. « Les choses ne sont pas encore claires pour entreprendre une action législative à ce sujet », tempère pour sa part, Abderrahim Chahid, parlementaire de l’opposition, qui rappelle que le ministère de l’Intérieur a déjà engagé des actions contre les puits abandonnés.

Pour ce dernier, les lois existent mais, « ce qui manque, c’est la rigueur dans l’application de ces lois, notamment en ce qui concerne les puits inutilisés ». Ce phénomène constitue une « bombe à retardement », principalement dans les régions du sud du royaume où la sécheresse sévit, note-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés :

Aller plus loin

Maroc : des puits clandestins creusés ... la nuit !

De nombreux Marocains ont exprimé leur indignation face à la prolifération de puits clandestins, dans un contexte de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Après le décès de Rayan : l’Algérie hausse le ton face aux puits clandestins

Suite aux décès du petit Rayan, les autorités algériennes ont décidé de fermer les puits non conformes aux standards de sécurité et de prendre des mesures fortes en cas d’accident.

Suite au décès de Rayan : le Maroc recense les puits clandestins et menace

Dans la lignée des mesures « strictes » prises, suite à la mort du petit Rayan, le ministère de l’Équipement a annoncé le recensement des puits clandestins pouvant constituer...

Suite à la mort de Rayan, l’Arabie saoudite sécurise de milliers de puits

Le décès du Rayan, le garçonnet marocain de 5 ans resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre pendant 5 jours a poussé les autorités saoudiennes à sécuriser près de 2500...

Ces articles devraient vous intéresser :