Une très bonne nouvelle pour la famille de Rayan

8 février 2022 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

La mère de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits à Ighrane (Chefchaouen) et décédé samedi, est enceinte de cinq mois, a annoncé son mari et père du défunt.

Le père de Rayan, Khalid Agoram, a déclaré, lors d’une interview télévisée aux médias locaux, que sa femme, Wassima, porte une grossesse de cinq mois. Les parents du petit garçon ont assisté de bout en bout à l’opération de sauvetage qui aura duré cinq jours.

À lire : Maroc : sauvetage compliqué d’un garçon tombé dans un puits

Tombé accidentellement le 1ᵉʳ février dernier dans un puits sec et étroit de 32 mètres de profondeur, près de sa résidence familiale à Ighrane, Rayan n’a été finalement extrait que samedi par les sauveteurs qui ont creusé un trou parallèle au puits à l’aide de bulldozers, et ensuite une brèche horizontale à la main, par crainte d’éboulement, avant d’atteindre la position de l’enfant dans le puits.

À lire : Triste nouvelle : Rayan est mort

Malheureusement, Rayan n’a pas survécu. Son corps sans vie a été transporté à l’hôpital militaire de Rabat pour les besoins de l’autopsie afin de déterminer les causes du décès. Le cabinet royal a annoncé la triste nouvelle quelques heures plus tard.

À lire : Le dernier adieu du Maroc à Rayan

Le petit Rayan a été enterré lundi dans un cimetière près d’Ighrane, son village natal, après la prière funéraire conduite par un imam, en présence des membres de la famille du garçon et plusieurs centaines de personnes.

Sujets associés : Chefchaouen - Accident - Enfant - Décès - Sauvetage de Rayan

Aller plus loin

Triste nouvelle : Rayan est mort

C’est une triste nouvelle que nous venons d’apprendre. Le petit Rayan, 5 ans, tombé mardi après-midi dans un puits de 32 mètres de profondeur près de Chefchaouen, dans le nord...

Le sauvetage de Rayan fait ressortir le meilleur du Maroc

L’élan de solidarité manifesté au Maroc après la mort de Rayan, suscite l’admiration à l’intérieur et à l’extérieur du royaume.

Le chien de Rayan refuse de quitter la tombe du garçonnet

Quelques jours après l’enterrement de Rayan, le garçonnet de 5 ans resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre près de la résidence familiale dans le village d’Ighrane...

Sauvetage de Rayan : le Pape salue l’unité du peuple marocain

Le Pape François a remercié dimanche le peuple marocain pour l’unité exemplaire manifestée à l’occasion du sauvetage de Rayan, le garçon de 5 ans qui a rendu l’âme samedi, après...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Plus de 90% des puits au Maroc sont clandestins

Les données du recensement et du contrôle des puits, lancé suite à la mort du petit Rayan sont désormais connues. Plus de 90 % des puits sur le territoire marocain ne sont pas autorisés.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.