Le Maroc formera l’armée libyenne

16 janvier 2015 - 20h46 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Le Maroc pourrait former des militaires libyens. C’est du moins le souhait du ministre des Affaires étrangères Mohammed al-Daïri, qui en a fait part lors d’une réunion ministérielle de la ligue arabe hier, au Caire.

« Les institutions légales libyennes aspirent à ce que le Maroc joue un rôle encore plus important dans la recherche d’une solution politique », a déclaré le ministre libyen suite à un entretien avec le ministre marocain des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar, ajoutant que son pays aimerait « tirer profit de l’expertise marocaine en matière de réconciliation et de formation de l’armée et des forces de sécurité ».

Du côté marocain, le Royaume s’est dit prêt à contribuer à la formation des forces de sécurité libyennes.

Actuellement, deux gouvernements et deux parlements sont en concurrence dans le pays, un à Tripoli et un autre à Tobrouk, dans l’est du pays, près de la frontière égyptienne. Des discussions sous l’égide de l’ONU sont en cours à Genève qui devraient, si elles aboutissent, mener à un gouvernement d’union nationale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Libye - Défense - Armement - Salaheddine Mezouar - Ligue arabe

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».