Recherche

Maroc : hausse vertigineuse du déficit commercial

© Copyright : DR

9 mars 2020 - 07h00 - Economie

Le déficit commercial a atteint 16,3 milliards de dirhams à fin janvier, soit une hausse de 1,7 %, avec un taux de couverture de 59,8 % relevés. Il a également été constaté une légère hausse des importations à 40,7 milliards de dirhams, contre 24,3 milliards de dirhams pour les exportations.

Il a été noté une baisse de 56,7 % des importations de demi-produits et de produits bruts, de fils, barres et profilés en fer ou en aciers non alliés ; mais constate par contre, une progression de 3,2 %, pour atteindre un taux de 25,3 % pour l’approvisionnement en biens d’équipement.

La surprise proviendrait du secteur de l’automobile, avec une stagnation des expéditions, selon le journal l’Économiste. "La part du câblage dans ces exportations, s’établit à 42,3 % à fin janvier, en hausse de 0,9 point par rapport à la même période de l’année dernière. La construction automobile est à 40,8 %, en retrait de 5,1 points par rapport à l’année précédente".

Tout en notant que la hausse de 1,2 % est issue de l’accroissement des exportations de l’agriculture et l’agro-alimentaire (+2 %), du textile et cuir (+3,6 %), de l’aéronautique (+2,7 %) et de l’industrie pharmaceutique (+35,6 %), il est constaté aussi que les ventes des phosphates et dérivés (-10,7 %), du secteur des extractions minières (43,3 %) et de l’électronique (-4,3 %), ont été les secteurs les plus décimés par le déficit commercial. Il en est de même pour les investissements directs étrangers qui ont connu une chute de 32,2 %.

Mots clés: Energie , Déficit

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact