Maroc : un homicide qui s’est produit en 1999 en passe d’être élucidé

29 décembre 2022 - 13h05 - Maroc - Ecrit par : G.A

Étrange découverte à l’intérieur des ruines d’une maison abandonnée dans la région de « Boukhnouz » (banlieue de la ville d’Al Aroui). Les éléments de la Brigade nationale de la Police judiciaire (BNPJ) ont découvert mercredi matin, des restes d’ossements humains.

La maison dans laquelle ces restes d’ossements humains ont été découverts aurait appartenu à des « extrémistes », selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Après la localisation de ladite maison, l’extraction des ossements humains a été effectuée par les experts de la scène du crime, le Bureau d’hygiène, tout ceci devant des représentants des autorités locales et le substitut du procureur général du Roi à Nador.

À lire :Des crânes et restes d’ossements humains découverts à Harhoura

Les ossements humains extraits des ruines de cette maison abandonnée seraient liés à un homicide volontaire commis en 1999. La victime avait disparu et la thèse d’un acte lié à des « motifs criminels extrémistes » avait été évoquée. Des experts de la police scientifique et technique ont été mobilisés pour prélever des échantillons d’ADN afin de déterminer l’identité de la victime ainsi que les conditions dans lesquelles elle est décédée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Al Aaroui - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Homicide - Criminalité - Disparition

Aller plus loin

Le corps calciné d’un Marocain découvert à Paris

Le corps calciné d’un Marocain a été découvert à la réouverture de la ligne 6 du métro, entre Pasteur et Sèvres-Lecourbe, samedi 23 juillet. Une enquête pour déterminer les...

Maroc : découverte d’ossements humains près de Zagora

Le procureur général du roi près la Cour d’Appel d’Ouarzazate a annoncé, dimanche, l’ouverture d’une enquête judiciaire après la découverte de restes d’ossements humains de...

Double meurtre près de Rabat, une enquête ouverte

La Gendarmerie royale est à la recherche d’un individu qui aurait commis un double meurtre dans la nuit de vendredi à samedi à Harhoura, près de Rabat.

Meurtre d’un Marocain aux Pays-Bas : le suspect refuse de donner le code de son Iphone

L’enquête sur le meurtre de Karim El Kadi, un homme de 40 ans d’origine marocaine résidant à La Haye, s’est heurtée à plusieurs obstacles, comme l’a révélé l’audience du 1ᵉʳ...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.