Maroc : un homicide qui s’est produit en 1999 en passe d’être élucidé

29 décembre 2022 - 13h05 - Maroc - Ecrit par : G.A

Étrange découverte à l’intérieur des ruines d’une maison abandonnée dans la région de « Boukhnouz » (banlieue de la ville d’Al Aroui). Les éléments de la Brigade nationale de la Police judiciaire (BNPJ) ont découvert mercredi matin, des restes d’ossements humains.

La maison dans laquelle ces restes d’ossements humains ont été découverts aurait appartenu à des « extrémistes », selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Après la localisation de ladite maison, l’extraction des ossements humains a été effectuée par les experts de la scène du crime, le Bureau d’hygiène, tout ceci devant des représentants des autorités locales et le substitut du procureur général du Roi à Nador.

À lire :Des crânes et restes d’ossements humains découverts à Harhoura

Les ossements humains extraits des ruines de cette maison abandonnée seraient liés à un homicide volontaire commis en 1999. La victime avait disparu et la thèse d’un acte lié à des « motifs criminels extrémistes » avait été évoquée. Des experts de la police scientifique et technique ont été mobilisés pour prélever des échantillons d’ADN afin de déterminer l’identité de la victime ainsi que les conditions dans lesquelles elle est décédée.

Sujets associés : Al Aaroui - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Homicide - Criminalité - Disparition

Aller plus loin

Maroc : découverte d’ossements humains près de Zagora

Le procureur général du roi près la Cour d’Appel d’Ouarzazate a annoncé, dimanche, l’ouverture d’une enquête judiciaire après la découverte de restes d’ossements humains de...

Le mystère de la disparition de 2012 résolu par la police de Tétouan

Une femme et son frère soupçonnés d’être impliqués dans un meurtre commis en 2012, dont la victime serait l’époux de la femme, ont été arrêtés, mercredi, par le service...

Diana Santos décapitée : Un an après, enquête au Luxembourg et au Maroc

Près d’un an s’est écoulé depuis l’effroyable découverte d’un corps mutilé et décapité dans la région de Mont-Saint-Martin. Le 19 septembre 2022, un adolescent de 16 ans était...

Des crânes et restes d’ossements humains découverts à Harhoura

Les services judiciaires de la gendarmerie de la brigade de Témara ont ouvert une enquête, après la découverte de crânes et d’ossements humains à Harhoura.

Ces articles devraient vous intéresser :

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.