Recherche

Le Maroc durcit le ton face à l’immigration clandestine

Un militaire marocain poursuivant un migrant subsaharien

6 septembre 2018 - 16h30 - Société

Les autorités marocaines semblent durcir le ton face à l’immigration clandestine avec l’arrestation de deux Subsahariens impliqués dans l’organisation d’une opération d’immigration irrégulière près de Nador.

Ces arrestations interviennent suite aux investigations et recherches menées par les services de la Gendarmerie royale après la mise en échec, mardi 4 septembre, d’une opération d’immigration clandestine de 58 personnes issues de pays subsahariens, à bord d’une embarcation pneumatique au large de la commune Ras El-Ma, rapporte la Map qui cite les autorités locales.

L’enquête menée par la Gendarmerie royale a révélé que les deux mis en cause ont reçu des sommes d’argent en contrepartie de leur acte, précise la même source.

Depuis le début de l’année, 230 personnes, principalement des Subsahariens mais aussi des Marocains, impliquées dans l’organisation d’opérations d’immigration clandestine, ont été arrêtées et présentées devant la justice.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact