Recherche

Maroc : l’immobilier souffre du coronavirus (baisse de 30 % des transactions)

© Copyright : DR

19 mai 2020 - 12h00 - Economie

Les transactions immobilières sont en baisse au Maroc de 29,5 %. Selon Bank Al-Magrhib et l’ANCFCC, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a reculé, en glissement annuel, de 1,4 % au premier trimestre de 2020.

D’après Bank Al-Magrhib et l’ANCFCC, ce repli des prix reflète des baisses de 1,5 % pour les actifs résidentiels, de 1,2 % pour les terrains et de 2 % pour les biens à usage professionnel.

Dans une note sur la tendance globale du marché immobilier au cours du 1ᵉʳ trimestre 2020, la Banque centrale et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie relèvent que la diminution du nombre des transactions se justifie par des baisses des ventes du résidentiel de 30,6 %, des terrains de 28,7 % et des biens à usage professionnel de 22,3 %.

Par ailleurs, la baisse des prix des actifs résidentiels, par catégorie des actifs reflète les replis des prix de 1,2 % pour les appartements, de 3,2 % pour les maisons et de 4,7 % pour les villas. Quant aux ventes, elles ont chuté à 30,6 %, avec des reculs de 30,8 % pour les appartements, de 27,7 % pour les maisons et de 30,5 % pour les villas.

En ce qui concerne les biens à usage professionnel, le repli de leurs prix résulte d’un recul de 2,6 % pour les locaux commerciaux. Pour les transactions, une régression de 22,3 %, avec des diminutions de 22,1 % des ventes portant sur les locaux commerciaux et de 23,3 % de celles des bureaux a été constatée.

La même note soutient que les prix se sont repliés, en glissement trimestriel, à Rabat, Casablanca et Tanger de 1,5 %, 0,5 % et 2,4 % respectivement, alors qu’ils ont enregistré une hausse à Marrakech (+0,3 %).

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact