Maroc : impôts, ce qui va changer

20 septembre 2019 - 17h40 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Pour le compte du projet de Loi de Finances 2020, des changements sont annoncés sur la TVA à l’importation, la Taxe intérieure de Consommation (TIC) et sur les droits d’importation. Ainsi, des révisions à ces niveaux de prélèvement par l’État sont envisageables l’année prochaine.

Selon L’Economiste, "les propositions seraient déjà prêtes" et il ne reste plus qu’à les valider. Le journal affirme qu’en plus des taxes évoquées une nouvelle hausse de la Taxe intérieure de Consommation (TIC) sur les boissons gazeuses et non gazeuses aromatisées et additionnées de sucre est également à l’étude.

Pourtant, ces boissons avaient été soumises à une hausse de la TIC de 50% au 1er janvier 2019. La même source identifie d’autres secteurs qui seraient également concernés dont la biscuiterie et la chocolaterie. Cette décision des autorités s’expliquerait par la préservation de la santé publique.

En effet, "la taxation progressive de nouveaux produits en fonction de leur teneur en sucre est liée à des raisons de santé publique, surtout face à la progression du nombre de diabétiques et à la hausse de l’obésité morbide", avance-t-on..

Par ailleurs, "la Loi de Finances 2020 pourrait être, si le Gouvernement en a le courage, celle de la convergence des taux de TVA vers deux, voire trois tarifs : 0%, 10 et 20%". En clair, "les produits soumis à 14% pourraient soit passer à 20%, soit baisser à 10%, et ceux à 7% pourraient soit bénéficier du taux zéro, soit passer à 10%".

Certaines exonérations pourraient être supprimées, comme "l’extension du champ d’application de la TVA à toutes les activités économiques, ainsi que l’exonération ou la soumission au taux zéro des opérations actuellement hors champ".

Au moyen de cette batterie de mesures, le Gouvernement entend "protéger la production locale et favoriser l’industrie en faisant baisser le tarif de certains intrants", relève L’Economiste.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Consommation - Impôts - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

PLF 2021 : le seuil de taxation est de 20 000 dirhams pour les particuliers

La disposition portant sur la contribution sociale de solidarité a été amendée par les députés qui y ont apporté plusieurs changements. Ainsi, le seuil de l’application de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.