Maroc : des jeunes filles mariées dès l’âge de 12 ans

4 décembre 2014 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des jeunes filles sont mariées dès l’âge de 12 ou 13 ans. Tels sont, entres autres, les résultats d’un rapport réalisé par la Fondation Ytto, dans la région de Midelt lors de la caravane Zainaba 2014.

Des pathologies gynécologiques ont été constatées chez des femmes en raison de leur mariage précoce, parfois même à l’âge de 12 ans. « Des jeunes filles parfois de 12, 13 ou 14 ans tombent enceintes dès leur puberté tandis que d’autres souffrent de violences sexuelles ».

D’après ce rapport, 83% des femmes des villages ciblées ont été mariées avant l’âge de 18 ans, et 91% de ces mariages sont coutumiers, c’est à dire sans reconnaissance légale, fragilisant d’autant plus la situation de la femme. « Un mariage non authentifié signifie que la femme n’aura pas droit à sa pension en cas de divorce, ni à l’héritage en cas de décès du conjoint et que ses enfants ne seront pas considérés comme légitimes de même qu’ils seront privés de leur droit à la scolarisation du fait qu’ils ne sont pas enregistrés à l’état civil ».

Il ressort également qu’une majorité des femmes et des filles interrogées souffrent de pathologies articulaires dues aux travaux dans les champs.

L’analphabétisme touche 91% des femmes interrogées et ce qui est encore plus malheureux c’est que près de 80% d’entre elles souhaiteraient faire des études !

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Famille - Midelt - Enquête - Mariage - Jeunesse - Sexualité

Aller plus loin

Plus de 100.000 mineures sont mariées au Maroc, parfois dès 12 ans

Dévoilés mardi en conférence de presse, les premiers résultats du recensement de la population qui s’est déroulé du 1er au 20 septembre 2014 donnent quelques informations sur le...

Maroc : 9000 mariages de filles de moins de 16 ans en 2014

Plus de 9000 mariages de filles de moins de 16 ans ont été contractés au Maroc en 2014. Ce chiffre est aujourd’hui dénoncé par les associations des droits de l’homme qui y...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Le mariage des mineures au Maroc : une exception devenue la règle

Depuis des années, le taux de prévalence des mariages des mineurs évolue en dents de scie au Maroc. En cause, l’article 20 du Code de la famille qui donne plein pouvoir au juge d’autoriser ce type de mariage « par décision motivée précisant l’intérêt...

Au Maroc, le mariage des mineurs résiste au temps

Au Maroc, il y a encore du chemin à faire pour en finir avec le mariage des mineurs. Des voix s’élèvent pour appeler à la révision rapide et profonde du Code de la famille.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

TikTok, vecteur de débauche au Maroc ?

De nombreux Marocains continuent d’appeler à l’interdiction de TikTok, dénonçant la publication par les jeunes de contenus violents ou à caractère sexuel sur cette application qui, selon eux, porte atteinte aux valeurs du royaume.