Maroc : le chargement de pastèques cachait 5 tonnes de drogue

21 juillet 2020 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir ont, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), fait échec dimanche 19 juillet 2020, à deux opérations de trafic de près de 5 tonnes de chira (résine de cannabis).

Cette prise importante s’est effectuée en deux temps à bord de deux véhicules de transport de marchandises (pickup), dans la région d’Agadir. Dans un premier temps, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir ont intercepté à l’entrée de la ville d’Ait Melloul, un premier véhicule à bord duquel se trouvaient, 2,343 tonnes de chira, emballées en dessous d’une quantité de pastèques, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le produit prohibé a été saisi et le chauffeur de la voiture âgé de 52 ans, interpellé.

Pendant ce temps, un autre véhicule a été intercepté dans la région de « Klia », à 30 km de la ville d’Aït Melloul, par les éléments de la police judiciaire qui cette fois-ci, ont mis la main sur une quantité supplémentaire de 1,742 tonne de chira, rapporte la même source.

En dehors de ces deux prises qui équivalent à 4,85 tonnes, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir ont également saisi des sommes d’argent et de téléphones portables utilisés par les trafiquants.

Une fois le suspect placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, les éléments de la police judiciaire tentent d’identifier les éventuelles ramifications et éventuels complices de ce trafic de stupéfiant, ajoute le même communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Trafic - Cannabis - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : les semences de pastèque ne sont pas génétiquement modifiées

Les semences végétales utilisées au Maroc dans la culture des pastèques ne sont pas génétiquement modifiées. C’est l’assurance donnée par les autorités de la Sécurité Sanitaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.